PARTAGER

lions_logo13Il y a maintenant trois saisons, Calvin Johnson devenait le joueur NFL le plus prolifique à la réception sur une campagne, avec 1 964 yards. Depuis, l’arme offensive des Lions n’a pas approché ce record, gênée par des pépins physiques.

Après deux rencontres manquées en 2013-2014 (1 492 yards cette année-là), le receveur a encore été mis au repos forcé pour trois matches l’an passé. Sans compter les autres affrontements pendant lesquels il était diminué. Un exercice qu’il a terminé avec 71 ballons captés pour 1 077 yards, ses totaux les plus bas depuis 2009.

Pourtant, à 29 ans, le deuxième choix de la Draft 2007 reste très confiant. Il a encore de belles et grandes années devant lui, d’autant plus qu’il évolue dans une équipe prête à atteindre le niveau supérieur après une défaite en playoffs face aux Cowboys en janvier dernier.

« J’ai raté quoi, quatre, cinq matches l’année dernière ? J’ai quand même dépassé la barre des 1 000 yards. Donc j’ai toujours de l’essence dans le réservoir », a assuré Johnson, via le Detroit News. « Je me sens bien, je suis au bon endroit. J’ai eu beaucoup de temps pour me soigner. La plus grosse différence, c’est que nous connaissons mieux les systèmes. Je peux presque dire que nous sommes 100% meilleurs que l’an passé à cette période. »

L’attaque de Detroit va entamer sa seconde saison sous les ordres de Joe Lombardi. Les automatismes seront donc forcément plus présents, et si l’homme aux 10 405 yards et 74 touchdowns en carrière est de retour en bonne forme, son entente avec Golden Tate est capable de faire des merveilles.

Il faudra au moins cela pour compenser les départs de Ndamukong Suh et Nick Fairley de l’autre côté du terrain.

PARTAGER