PARTAGER

patriots_logo131111Le Deflategate n’est toujours pas terminé. Hier, Tom Brady, le quarterback des Patriots impliqué dans cette affaire de ballons dégonflés, a passé plus de 11 heures avec le commissionaire Roger Goodell et une quarantaine de personnes pour se défendre des différentes accusations qui pèsent sur lui. Et surtout pour éviter la sanction des quatre matches de suspension.

Les premiers éléments parlaient d’une limite de temps de quatre heures pour que Brady puisse défendre son cas mais, manifestement, soit il a largement mangé le chronomètre, soit il n’y avait pas de limite du tout. D’après Adam Schefter d’ESPN qui cite une source présente à l’appel, « le meilleur allié de Brady, c’était Tom Brady« , assurant que le quarterback quadruple champion a été authentique, sérieux et coopératif.

La suite dépend maintenant du temps que Goodell va mettre à prendre une décision à ce sujet. Pour Greg Hardy, qui est passé en appel de sa suspension de 10 matches fin mai, cela fait plus de 26 jours que le verdict doit être rendu. La différence, c’est que Brady est déterminé à passer devant un tribunal si jamais la NFL ne lève pas sa punition. Etplus Roger Goodell mettra de temps à se décider, moins Tom Brady aura le temps de lancer une procédure judiciaire avant le début de la saison.

PARTAGER