PARTAGER

150px-CFL_logo1En CFL comme en NFL, on a décidé de pimenter les choses en reculant l’extra point. Et le match d’ouverture de la saison entre les Alouettes de Montréal et les Redblacks d’Ottawa a été l’occasion d’expérimenter cette nouvelle règle dans un match officiel.

Et il n’a pas fallu attendre longtemps. Sur leur première série, les Montréalais filent à dame et le français Boris Bede devient le premier kicker de l’histoire à devoir tenter une conversion non plus de la ligne de 12 yards, mais de 32. Et la sentence est immédiate, sa tentative s’envole nettement à gauche des poteaux jaunes.

Une véritable nouveauté dans une ligue où l’extra point faisait jusqu’ici office de formalité. Il faut dire qu’avec la configuration des terrains de football canadiens, un coup de pied effectué à partir de la ligne des 12 yards ne constitue en rien un défi, les poteaux étant situés sur la ligne d’en-but.

Dans ces conditions, pas étonnant que 99,4% des conversions aient été réussies la saison passée. Et compte tenu de cette nouvelle règle, c’est sans grande surprise que les Blackreds ont opté pour une tentative à 2 points sur leur premier touchdown, avec succès. L’an dernier, seules 7 conversions à 2 points avaient été réussies en CFL. Un chiffre qui pourrait grimper de façon exponentielle, car en même temps que le coup de pied de conversion a reculé de 20 yards, la tentative à 2 points est passée de la ligne des 5 yards à celle des 3.

Si la CFL a opté pour un changement de règle nettement plus radical que la NFL, les premiers effets de ces nouveaux règlements donnent un aperçu de ce qui pourrait se passer de l’autre côté de la frontière la saison à venir et, pourquoi pas, inspirer Roger Goodell à l’avenir.

PARTAGER