PARTAGER

broncos_logo131Peyton Manning a certes des qualités exceptionnelles, mais la vitesse de course n’est pas l’une d’entre elles.

Le lanceur des Broncos n’a jamais eu les jambes d’un coureur, mais il a tout de même la fierté d’être plus vif que son petit frère Eli Manning, le chef d’orchestre des Giants.

C’est en tout cas ce qu’il a assuré pendant le camp Manning Passing Academy, lorsqu’il lui a été demandé de s’exprimer sur l’importance de ce critère pour évoluer à la position de quarterback.

« Quand j’étais senior, j’ai participé à un camp à Tulane. Nous avons couru 40 yards et ils m’ont dit que mon temps était de 4,88 (secondes) », s’est-il amusé, via Jeff Duncan du New Orleans Times-Picayune. « Je suis presque sûr que Buddy Teevens (alors coach de Tulane) essayait simplement d’être un bon recruteur. J’étais probablement plus proche de 5,1 (secondes). Je me souviens d’Eli (Manning), il était le plus jeune participant, et le seul à courir avec son casque. Je ne sais pas pourquoi il le gardait. À son passage, j’ai entendu 6,2 (secondes). Une leçon d’humilité pour lui. »

La fratrie semble donc plus douée pour la publicité que pour le sprint. Mais, en NFL, elle cumule 5 titres de MVP, 17 participations au Pro Bowl et 3 titres collectifs accompagnés de 3 trophées de MVP du Super Bowl.

Une preuve que, comme l’écrivait Jean de La Fontaine, rien ne sert de courir…

PARTAGER