PARTAGER

cowboys_logo1311Cette fois, la confusion n’est plus possible. Dez Bryant a bien lancé un ultimatum aux Cowboys et il a utilisé les réseaux sociaux pour faire passer son message.

« Pour autant que j’aime le football… Sur mes magnifiques bébés… Je m’excuse #cowboynation mais je ne serai pas présent s’il n’y a pas de contrat #fact », a-t-il écrit sur Twitter.

Une déclaration qui fait suite aux révélations d’Ed Werder, le journaliste d’ESPN ayant révélé un échange téléphonique entre le receveur et Stephen Jones, vice-président de la franchise texane. Une information ensuite niée par ce dernier.

L’homme aux 88 réceptions, 1 320 yards et 16 touchdowns la saison passée a donc décidé d’utiliser un moyen de communication qu’il contrôle pour confirmer son intention de faire grève s’il n’obtient pas le gros chèque qu’il désire avant demain soir.

À moins que le joueur de 26 ans soit victime d’une méchant pirate informatique, une excuse si souvent utilisée par les célébrités qui ne peuvent retenir leurs mots.

PARTAGER