PARTAGER

cowboys_logo131À quelques minutes de l’heure fatidique, Dez Bryant et les Cowboys ont finalement trouvé un accord pour un contrat de cinq ans et 70 millions de dollars, soit une moyenne de 14 millions par saison.

L’ancien d’Oklahoma State devient ainsi le deuxième receveur le mieux payé en NFL, derrière Calvin Johnson. De quoi rendre un homme heureux.

« Je ne pouvais même pas parler, je ne faisais que rire et sourire parce que je ne pouvais pas y croire », raconte-t-il à propos de sa signature, via le Dallas Morning News. « La seule chose à laquelle j’étais capable de penser, c’est qu’un rêve était en train de se réaliser. Je pense que la seule pièce manquante maintenant, c’est un titre. »

Avant ce dénouement positif, le joueur de 26 ans a plusieurs fois mis la pression sur son équipe, menaçant de manquer le début de l’exercice 2015-16 s’il n’obtenait pas un bail longue durée. Et ce n’était pas des paroles en l’air.

« C’est la première fois que je faisais face à une telle situation, c’était très difficile », avoue-t-il. « Je suis une personne vraiment passionnée. Je ne suis pas du genre à revenir sur mes dires, parce que c’est l’éducation que je veux donner à mes enfants. C’était tout moi, un message honnête. »

Cet épisode est une bonne fois pour toutes derrière l’attaquant et son employeur. Il est désormais temps de se concentrer sur le football, et les objectifs sont grands à Dallas.

« Maintenant que le deal est fait, je vais seulement imaginer ce que nous devons travailler pour l’année à venir », assure Bryant. « Nous sommes prêts pour le Super Bowl. »

Finalement, l’affaire conclue mercredi soir permet à la franchise texane d’éviter un conflit et de retrouver une arme offensive en pleine forme. C’était évidemment la bonne solution pour viser le haut du panier.

PARTAGER