PARTAGER

la-sp-sn-new-stadium-20150320-005

Alors que le déménagement des Rams, à Inglewood, en Californie, prend forme peu à peu, la ville de St. Louis n’entend pas laisser partir la franchise si facilement. Le gouverneur du Missouri, Jay Nixon, et des membres du « Saint-Louis Stadium Task Force » ont accueilli le vice-président éxécutif de la NFL, Eric Grubman, pour faire un point sur le projet de nouveau stade, entrepris dans le nord-ouest de la ville, à hauteur d’un milliard de dollars. L’édifice devrait, à terme, remplacer le Edwards Jones Dome, jugé trop vieillissant par la franchise.

Au terme de discussions qui ont duré plus de quatre heures, l’un des responsables de la « Task Force » Dave Peacock, s’est voulu rassurant sur les chances de garder les Rams dans le Missouri.

« Tout s’est bien passé. Nous continuons de faire des progrès, en répondant à de nombreux critères d’importance, et en rencontrant régulièrement les officiels de la ligue. Je pense que la NFL est très satisfaite de l’optimisation de notre projet, même si nous savons qu’il y a encore beaucoup de travail à faire. »

Egalement présent lors de cette rencontre, le directeur des opérations des Rams, Kevin Demoff, n’était visiblement sur place que par simple courtoisie. Stan Kroenke, le propriétaire de la franchise, semble beaucoup plus concerné par la construction du stade d’Inglewood, avec des travaux prévus dès la fin de l’année. Les échanges entre Kroenke et Nixon sont par ailleurs plus que limités ces derniers mois. Rappelons que depuis cette année, les Rams ont la liberté contractuelle de quitter le Edwards Jones Dome, voire de délocaliser la franchise titrée en 1999.

Le déplacement de la NFL à St. Louis est en tout cas d’importance, à quelques semaines de la réunion des propriétaires, prévue le 11 août prochain, à Chicago. Le projet final de St. Louis devrait être présenté la veille aux officiels de la ligue. Avec un projet solide à sa disposition, la NFL pourrait tenter de faire entendre raison à Kroenke. Quoi qu’il arrive, Roger Goodell a déjà annoncé qu’aucun vote ne serait effectué concernant ce dossier le 11 août.

D’ici là, la saga aura peut-être connu un énième rebondissement …

PARTAGER