PARTAGER

bears_logo13Arrivé à Chicago en mars 2014 pour cinq ans et 35 millions de dollars, Lamarr Houston n’a joué que huit rencontres la saison passée avant d’être mis au repos forcé.

Lors d’un match face à New England, le joueur de 28 ans s’est en effet gravement blessé au genou en fêtant un sack, alors que son équipe était déjà largement menée au score.

Aujourd’hui, le défenseur reconnaît que sa célébration était ridicule, mais il assure qu’il va continuer à le faire, et qu’il n’y aura plus de quoi en rire.

« Je n’aurais pas dû manifester ma joie ainsi », explique-t-il, via le Chicago Tribune. « Mais après, je me suis dit : ‘Riez maintenant, parce que quand je vais revenir, vous ne pourrez plus le faire.' »

Alors qu’il va attaquer sa deuxième campagne dans l’Illinois, l’ancien des Raiders semble être en pleine confiance. Il est prêt à montrer toute l’étendue de ses capacités, ce qu’il n’a pas pu faire l’année dernière.

« À Chicago, les gens n’ont pas encore eu l’opportunité de voir toutes mes qualités athlétiques », clame-t-il. « Ils vont être surpris, je peux vous le garantir. »

Avec 239 plaquages et 17 sacks enregistrés en cinq campagnes NFL, le 44e choix de la Draft 2010 est un élément solide et efficace, particulièrement contre la course.

En compagnie de Jared Allen, Willie Young ou Pernell McPhee, il va avoir la charge de redonner vie à la troisième pire défense de l’exercice précédent. L’arrivée du coordinateur Vic Fangio va également dans ce sens, mais il y a beaucoup de travail.

PARTAGER