PARTAGER

patriots_logo131111La NFL a certes confirmé les quatre matches de suspension de Tom Brady, mais l’affaire du Deflategate ne touche pas encore à sa fin.

Tout d’abord, Scott Soshnick (Bloomberg) rapporte que la grande ligue a intenté un procès devant la Cour fédérale de Manhattan pour que la décision prise soit confirmée par la justice.

Ensuite, Jim Trotter (ESPN) explique lui que le quarterback des New England Patriots a autorisé la NFLPA à solliciter à son tour la Cour fédérale du Minnesota pour contester la sanction.

L’union des joueurs a d’ailleurs délivré un message, via Adam Schefter (ESPN), pour réagir à l’annonce de Roger Goodell.

« Le choix du commissionnaire met en lumière les défauts de la NFL dans sa façon de procéder, et celle-ci reste coincée avec de nombreux principes. »

« La NFL n’a pas de règlement disciplinaire qui s’applique aux joueurs. La NFL utilise le prétexte de « la conscience générale » pour prononcer une punition légalement injustifiée. Il y a deux jours, la NFL n’avait pas encore de procédure en place pour tester le gonflement des ballons. La NFL a violé la convention collective. Le fait que la NFL base une suspension sur un écran de fumée constitué de messages et n’admet pas qu’elle possède des enregistrements téléphoniques est une preuve d’incompétence, mais rien n’est fait pour corriger ces erreurs. »

« La NFLPA se place du côté de Tom Brady et va faire appel de cette décision scandaleuse. »

Il reste maintenant à savoir si l’association souhaite obtenir une injonction qui permettrait au lanceur de 37 ans de jouer en attendant le jugement.

S’il venait à obtenir ce droit puis perdre, le MVP du dernier Super Bowl devrait s’éloigner des terrains au moment du verdict, et pourrait donc manquer d’éventuels playoffs.

PARTAGER