PARTAGER

keenan-allen-une-06082015

Réussir sa Draft, c’est toujours plus facile quelques années plus tard. Afin de compléter nos retours sur les drafts de ces dernières années, nous avons décidé de vous proposer de refaire les sélections du Top 10. Dernier arrêt de notre voyage dans le temps : l’année 2013.

L’idée n’est pas de toujours tenir compte des besoins des équipes, mais surtout de mettre en valeur les dix meilleurs joueurs de chaque cuvée.

1. Kansas City Chiefs
Choix d’origine : Eric Fisher, OT
Nouveau choix : Sheldon Richardson, DT
Faits d’armes : 145 plaquages et 11.5 sacks en 32 matches, NFL Defensive Rookie of the Year (2013), Pro Bowl (2014)
Oui, Sheldon Richardson est actuellement dans une situation délicate après avoir tenté d’échapper aux forces de l’ordre. Mais après deux saisons professionnelles, le lineman défensif apparaît comme étant le meilleur élément de cette Draft 2013. Polyvalent, le joueur de 24 ans est une force de la nature, excellent contre la course et capable d’atteindre le lanceur adverse avec facilité. Associé à Dontari Poe aux Chiefs, il aurait effrayé de nombreuses lignes offensives. Et ce n’est pas Eric Fisher qui peut dire le contraire.

2. Jacksonville Jaguars
Choix d’origine : Luke Joeckel, OT
Nouveau choix : Le’Veon Bell, RB
Faits d’armes : 3 474 yards cumulés en 29 matches, Pro Bowl (2014), first-team All-Pro (2014)
Ces dernières années, la NFL se tourne toujours plus vers les airs. Cette cuvée 2013 est ainsi la première sans coureur appelé pendant le tour d’ouverture. Mais, deux ans et quelques mois plus tard, le choix de Le’Veon Bell fait figure d’évidence. Oui, sélectionner un running back aussi haut peut paraître étonnant. Seulement, cette classe est loin d’être la plus talentueuse, difficile donc de laisser passer une telle pépite. À 23 ans, l’ancien de Michigan State vient de réaliser une campagne à 2 215 yards et 11 touchdowns. Il doit encore confirmer, mais il serait certainement devenu l’atout majeur de l’attaque des Jaguars. Pas vraiment le cas de Luke Joeckel.

3. Miami Dolphins
Choix d’origine : Dion Jordan, DE
Nouveau choix : Star Lotulelei, DT
Faits d’armes : 68 plaquages et 5 sacks en 30 matches
Un autre lineman, bien plus efficace que Dion Jordan. Au sein de la très bonne défense des Panthers, Star Lotulelei (25 ans) est un point d’ancrage solide et puissant. Pas le plus médiatisé des joueurs, mais une valeur sûre à un poste où les statistiques ne disent pas tout. Avec Cameron Wake, Olivier Vernon et si Ndamukong Suh avait quand même rejoint la Floride, les Dolphins présenteraient aujourd’hui une ligne défensive sans faille.

4. Philadelphia Eagles
Choix d’origine : Lane Johnson, OT
Nouveau choix : Lane Johnson, OT
Faits d’armes : 28 matches joués pour 28 titularisations
On prend le même, et on recommence. Très correct pour sa première saison avec Philadelphie, Lane Johnson a encore progressé l’année suivante, notamment dans la protection de son quarterback. Le joueur de 25 ans est sans doute le meilleur tacle offensif de sa Draft, et il devrait être le successeur naturel de Jason Peters sur la gauche de la ligne des Eagles.

5. Detroit Lions
Choix d’origine : Ezekiel Ansah, DE
Nouveau choix : Ezekiel Ansah, DE
Faits d’armes : 15.5 sacks en 30 matches
Là encore, la décision idéale. Les Lions ont pris un risque en sélectionnant le Ghanéen, mais celui-ci a prouvé depuis qu’il mérite largement cette place. Athlétique et intelligent, le joueur de 26 ans peut encore progresser d’un point de vue technique, mais il a déjà dominé plus d’un lineman offensif en NFL. Avec les départs de Ndamukong Suh et Nick Fairley pendant cette intersaison, l’ex-pensionnaire de Brigham Young fait désormais partie des leaders de la défense de Detroit et va pouvoir profiter des conseils du vétéran Haloti Ngata.

6. Cleveland Browns
Choix d’origine : Barkevious Mingo, LB
Nouveau choix : Desmond Trufant, CB
Faits d’armes : 131 plaquages, 33 passes défendues et 5 interceptions en 32 matches
Avec Joe Haden et Desmond Trufant, les Browns posséderaient en ce moment un duo très performant au poste de cornerback. À 24 ans, le joueur des Falcons a disputé et débuté tous les matches de la franchise de Géorgie depuis son arrivée en NFL. Il connaît encore quelques problèmes face aux receveurs grands et puissants, mais si la défense d’Atlanta n’est pas la plus rassurante, ce n’est vraiment pas de sa faute. À Cleveland, ni Barkevious Mingo, ni Justin Gilbert (choisi en 2014) n’ont pour l’instant eu un rendement aussi bon que le sien.

desmond-trufant-falcons

7. Arizona Cardinals
Choix d’origine : Jonathan Cooper, G
Nouveau choix : Eddie Lacy, RB
Faits d’armes : 3 001 yards cumulés en 31 matches, NFL Offensive Rookie of the Year (2013), Pro Bowl (2013), second-team All-Pro (2013)
Si Jonathan Cooper n’a encore rien montré d’intéressant en NFL, c’est tout le contraire pour Eddie Lacy. Appelé en 61e position par les Packers lors de ce repêchage 2013, le coureur redonne vie au jeu au sol de Green Bay depuis deux ans. 2 317 yards à la course, 684 yards à la réception, 24 touchdowns au total, le joueur de 25 ans est très précieux pour Aaron Rodgers et son attaque. À Arizona, sa puissance physique aurait soulagé les vieillissants Carson Palmer et Larry Fitzgerald.

8. St. Louis Rams
Choix d’origine : Tavon Austin, WR
Nouveau Choix : Keenan Allen, WR
Faits d’armes : 148 réceptions pour 1 829 yards en 29 matches
Un receveur, mais le bon cette fois-ci. Si Keenan Allen a Philip Rivers pour lui lancer le ballon, il est tout de même une jeune cible à fort potentiel. Sa production a certes baissé l’année passée (77 réceptions, 783 yards et quatre touchdowns en 2014 contre 71 réceptions, 1 046 yards et huit touchdowns en 2013), mais le joueur de 23 ans reste un danger pour toutes les défenses et semble surtout bien supérieur à Tavon Austin.

9. New York Jets
Choix d’origine : Dee Milliner, CB
Nouveau choix : Kiko Alonso, LB
Faits d’armes : 159 plaquages et 4 interceptions en 16 matches
Kristian « Kiko » Alonso a manqué l’intégralité de la saison 2014-15 après une grave blessure au genou. Mais, lors des 16 rencontres qu’il a joué avec Buffalo pour sa campagne rookie, le défenseur a parfaitement rempli son rôle, que ce soit en couverture ou contre la course. Sur les terrains NFL, Dee Milliner a jusqu’ici été bien moins impressionnant que lui. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Chip Kelly a fait venir le linebacker de 24 ans à Philadelphie en échange de LeSean McCoy. Bon, c’est vrai, c’est un ancien d’Oregon.

10. Tennessee Titans
Choix d’origine : Chance Warmack, G
Nouveau choix : Kyle Long, G
Faits d’armes : 31 matches joués pour 31 titularisations, 2x Pro Bowl (2013, 2014), second-team All-Pro (2014)
Chance Warmack n’est pas un mauvais joueur et son statut de titulaire chez les Titans n’est pas volé. Simplement, Kyle Long évolue un cran au-dessus au minimum. Avec Chicago, le fils du légendaire Howie Long s’est lui aussi fait un nom. La saison dernière, le guard n’a pas concédé le moindre sack, et son quarterback n’a été touché que deux fois par sa faute. À Tennessee, il aurait aidé, voire remplacé, un Andy Levitre qui a du mal à assumer le contrat de six ans et 46,8 millions de dollars qu’il a signé en 2013. Les fans des Bears ont en tout cas très vite adopté le lineman de 26 ans et son Big Wheel.

PARTAGER