PARTAGER

brandon_scherff_110815

Scot McCloughan est un homme lucide. Et tant pis pour l’égo de ses joueurs. Invité sur SiriusXM NFL Radio lundi, le manager général des Redskins a été sincère sur l’état de son équipe.

Un constat aussi rare que louable.

« Vous savez quoi, nous ne serons pas la meilleure équipe cette année », a-t-il avoué. « Mais une chose sur laquelle je mets l’accent, et je leur ai dit lors de la première réunion, c’est que je veux que nous nous donnions à fond tous les jours, sur le terrain et en-dehors. Trouver un moyen de devenir un meilleur joueur et une meilleure personne. Je pense que c’est ce que nous avons fait pour le moment. Nous avons du chemin à faire, mais nous allons dans la bonne direction. Nous faisons des petits pas, nous allons dans la bonne direction. »

De la lucidité, mais aussi un plan, illustré par une free agency sans dépenses sur des vétérans en bout de course.

« C’est vrai, et c’est important. Mon plan, comme on l’a fait à Seattle et San Francisco, c’est de bien drafter, d’identifier nos meilleurs gars et de les re-signer. La free agency est un outil qu’il faut utiliser parce qu’il est là et qu’on améliore l’équipe, mais je ne veux pas vivre là-dessus, parce que ce ne sont pas vos gars. Vous ne les connaissez pas dans la salle de musculation, vous ne les connaissez pas dans les sessions vidéo ou dans le vestiaire. C’est pour ça que je pense qu’il est important d’avoir plus de choix de Draft et de récupérer des joueurs de football. »

Des joueurs complets

Même Brandon Scherff, le 5e choix de la dernière Draft, a droit au réalisme de McClougan.

« Est ce qu’il est le gars le plus talentueux ? Absolument pas. Mais vous savez quoi, on regarde le package total en tant que personne : compétitivité, dureté, intelligence et ce que le coach de la ligne veut, c’est exactement ce que je veux. Je n’ai pas besoin de cinq All-Pros tous les ans. Donnez moi cinq gars qui vont se battre ensemble et jouer ensemble. Et je ne le descend pas, parce que je suis sûr qu’il sera un Pro Bowler. Il a les capacité pour. Mais l’ensemble était important pour moi. Pour mon premier choix, je voulais prouver à tout le monde : c’est un joueur de football. »

Dans cette même interview, le GM a précisé pourquoi la Draft est si cruciale.

« Tout le monde pense que le choix du premier tour est le plus important. Absolument pas. Mon choix du septième tour est aussi important pour moi que celui du premier. »

Les Redskins auraient-ils enfin trouvé une direction ?

PARTAGER