PARTAGER

niles_paul_140815

Les blessures sont le lot quotidien de la NFL. Mais derrière chaque blessure, il y a un homme et une histoire. Celle de Niles Paul est comme les autres. Triste.

Jeudi soir, le tight end des Redskins s’est fracturé et disloqué la cheville alors qu’il avait gagné la place de titulaire pendant le camp d’entrainement. En une seconde, son rêve s’est brisé.

Sa réaction est déchirante.

« Il a dit, « Cela devait être mon année. » C’est là qu’il a craqué », raconte son coéquipier Darrel Young au sujet des larmes de Paul.

Dur.

Sur Twitter, quelques heures plus tard, c’était à peine plus facile.

« C’est dur à avaler. J’ai finalement eu l’opportunité que j’ai toujours voulu depuis que je suis arrivé dans la ligue. Cela m’a pris quatre ans pour en arriver là. Et comme ça, on me l’a retiré », a expliqué Paul sur Twitter. »

« La vie peut être cruelle parfois. Merci pour tous vos messages et prières. Ils sont très appréciés. »

Drafté en tant que receveur, Paul est devenu tight end après sa saison rookie, et son travail lui avait permis de grimper les échelons. S’il garde la même volonté, il n’y a pas de raison qu’il ne repartent pas de l’avant l’an prochain.

PARTAGER