PARTAGER

Bradford

Sur les jeux de type « read-option », le quarterback est considéré comme un coureur et peut être plaqué. Terrell Suggs connait la règle, et il ne lui en fallait pas plus pour se jeter sur les genoux de Sam Bradford samedi soir lorsque le lanceur des Eagles a donné le ballon à son coureur sur une read-option.

Pénalisé de 15 yards, le joueur des Ravens se défend.

« Lorsque vous utilisez la read option, vous devez connaitre les règles », a-t-il ensuite expliqué au Baltimore Sun. « Si vous voulez utiliser la read option avec votre quarterback titulaire qui a été opéré deux fois du genou, c’est votre choix. Ce n’est pas ma responsabilité de vous tenir au courant des règles. […] J’aurais pu le frapper plus fort. Je ne l’ai pas fait. J’y suis allé doucement. »

Du côté des Eagles, on est pas vraiment content.

« Je pense qu’il l’avait prévu », a expliqué le lineman Jason Peters à NFL Network.

Suggs savait que Bradford revient de deux opérations et il a plaqué très bas. Lui seul sait si c’était volontaire, mais le quarterback des Eagles devrait se méfier de ce genre de choses dans les semaines à venir, et ses coaches feraient bien de le protéger de ce genre d’actions.

PARTAGER