PARTAGER

Kevin_Johnson

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2015. Au programme aujourd’hui : les Houston Texans.

J.J. Watt est la pièce maîtresse de l’équipe de Houston. Il voudra sans doute répéter, voire améliorer si cela est possible, ses performances de 2014. En plus d’être un véritable monstre en défense, Watt est devenu une menace dans la end zone en tant que tight end. Il pourrait même faire entrer le poste de tight end dans les qualités de son équipe tant le joueur réussi tout ce qu’il entreprend.

La perte d’Arian Foster pour, au minimum, la moitié de la saison est un gros coup dur et les Texans devront d’autant plus se reposer sur leur défense pour être compétitifs cette saison. Il devront également s’appuyer sur le jeu de passes puisqu’ils ont acquis de très bons joueurs au poste de receveur durant l’intersaison.

La saison dernière : 9 victoires – 7 défaites.

Mouvements à l’intersaison : Les Texans ont tenté de compenser la perte d’Andre Johnson au poste de receveur avec les arrivées de Cecil Shorts III, Nate Washington et Jaelen Strong au 3e tour de la Draft.
L’équipe a également créé une compétition au poste de quarterback avec l’arrivée de Brian Hoyer. Il se battra pour la place de titulaire contre Ryan Mallett et peut-être Tom Savage si celui-ci montre de belles choses en pré-saison.
L’arrivée de Vince Wilfork rend la ligne défensive encore plus dangereuse qu’elle ne l’était déjà. Si Jadeveon Clowney parvient à répondre aux attentes placées en lui, le jeu de course adverse ne devrait pas être très productif et les quarterbacks ne devraient pas avoir beaucoup de temps pour lancer la balle car il ne faudrait pas oublier un certain J.J. Watt, présent dans cette ligne défensive.

Arrivées notables :  Brian Hoyer (QB), Rahim Moore (FS), Cecil Shorts III (WR), Nate Washington (WR), Vince Wilfork (DT), Chris Polk (RB), Stevie Brown (S)
Re-signatures :
  Kareem Jackson (CB), Ryan Mallett (QB), Derek Newton (OT)
Draft :  Kevin Johnson (CB), Bernardrick McKinney (ILB), Jaelen Strong (WR), Keith Mumphery (WR), Reshard Cliett (LB), Christian Covington (DT), Kenny Hilliard (RB)
Pertes notables : Andre Johnson (WR), D.J. Swearinger (SS), Kendrick Lewis (FS), Brooks Reed (OLB), Thad Lewis (QB), Danieal Manning (FS), Chris Myers (C), Ryan Fitzpatrick (QB), Case Keenum (QB), Tim Jamison (DE/DT), Cody White (OG)

Les points forts : La ligne défensive devrait être pratiquement injouable cette saison, tant contre la course que contre la passe, si les blessures ne viennent pas gâcher la fête. J.J. Watt devrait faire du J.J. Watt et Vince Wilfork est un véritable mur contre la course. Les sacks et les plaquages pour perte devraient pleuvoir dans le Texas durant la saison 2015.

Le poste de receveur est très varié avec un DeAndre Hopkins qui devrait être le véritable N°1. Cecil Shorts prendra beaucoup de snaps dans le slot, Nate Washington est une menace sur les tracés longs avec sa vitesse , quant au rookie Jaelen Strong, c’est un joueur très dangereux dans la end zone de par sa grande taille.

Le secondary est très talentueux avec le 1e tour de Draft Kevin Johnson, Kareem Jackson, Rahim Moore et Jonathan Joseph. Malgré les pertes de D.J. Swearinger et Kendrick Lewis, le secondary des Texans aura tout à prouver cette saison, d’autant plus qu’il devrait bien être aidé par le front seven.

Les points faibles : Le poste de running back est clairement une faiblesse chez les Texans, du moins jusqu’au retour d’Arian Foster à partir de la 8e semaine. En attendant, Alfred Blue devrait être titulaire si les Texans ne signent pas de joueur à ce poste. Ils n’avaient d’ailleurs pas réussi à trouver un accord avec Pierre Thomas au début du mois d’août. Blue a montré de belles choses en pré-saison et il a ici une occasion en or de montrer qu’il peut remplacer l’excellent, mais fragile, Arian Foster. Chris Polk et Jonathan Grimes devraient compléter le groupe car les deux joueurs se sont également montrés durant la pré-saison.

Malgré une compétition intéressante, le poste de quarterback n’est pas une force à Houston. Le problème, encore une fois, c’est qu’Arian Foster est blessé et que les dirigeants Texans comptaient probablement sur le running back pour soulager les lanceurs.

La ligne offensive est plutôt faible, surtout depuis le départ de Chris Myers pour des raisons financières. Ben Jones passe donc de guard à centre et il aura sûrement besoin d’un temps d’adaptation. Xavier Su’a-Filo, 2e tour de Draft en 2014, n’avait pas eu beaucoup de temps de jeu l’an passé et n’avait pas vraiment convaincu durant le temps qu’il avait passé sur le terrain. Derek Newton, re-signé cet été, est très bon pour ouvrir des brèches pour les coureurs, mais éprouve beaucoup de problèmes à protéger la passe. Duane Brown est la seule vraie star de cette ligne offensive et sera aider par le solide guard Brandon Brooks.

Facteur(s) X : La ligne offensive. Il faudra que les linemen offensifs soient performants pour que l’attaque des Texans survive. Si la elle ne donne pas de temps au quarterback pour trouver ses receveurs, ils ne pourront pas non plus libérer des espaces pour les running backs dans le jeu de course et l’attaque des Texans peinera à fonctionner, même si bien avant la saison, il était clair que l’équipe était construite sur une grosse défense.

Calendrier : Chiefs, @Panthers, Buccaneers, @Falcons, Colts, @Jaguars, @Dolphins, Titans, bye, @Bengals, Jets, Saints, @Bills, Patriots, @Colts, @Titans, Jaguars

En résumé : La défense devra faire beaucoup en 2015. Elle devra mettre l’attaque en bonne position car la blessure d’Arian Foster affecte grandement le rendement du jeu offensif des Texans. Que ce soit Ryan Mallett ou Brian Hoyer titulaire, le quarterback devra trouver ses receveurs de manière efficace pour donner une chance à des coureurs peu expérimentés, mais il devra également compter sur une bonne protection.

Le pronostic : 9 victoires – 7 défaites

 

PARTAGER