PARTAGER

plaxico_burress_250815

S’il y a une constante à New York, c’est que les joueurs victimes de blessures idiotes gardent leur humour.

Contrairement à Jason Pierre-Paul, Plaxico Burress a tout ses doigts. Mais en novembre 2008, il était entré dans le classement des joueurs les moins futés de l’histoire de la NFL en se tirant lui-même une balle dans la jambe lors d’une sortie en boite de nuit.

Pour ceux qui n’étaient pas présents à l’époque, le receveur des Giants était arrivé dans le club avec un Glock coincé dans la ceinture. Sauf qu’il n’avait visiblement pas suffisamment serré son jean, que l’arme a glissé, et qu’il a appuyé sur la détente en tentant de la rattraper.

Étant donné qu’il n’est jamais trop tard pour une bonne blague, Burress a donc tenu à réagir à l’affaire de Cris Carter qui conseillait aux jeunes joueurs de trouver un bouc émissaire.

« Wow ! Je suppose que je n’avais pas de « bouc émissaire », a-t-il lancé ce mardi sur Twitter.

Cela lui aurait évité 20 mois de prison.

Plus sérieusement, Burress a ensuite fermement condamné les propos de Carter, rappelant qu’il a toujours assumé ses erreurs.

PARTAGER