PARTAGER

ryan-shazier

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2015. Au programme aujourd’hui : les Pittsburgh Steelers

Connue pour sa défense la franchise de Pittsburgh pourrait bien avoir la meilleure attaque de la ligue. Elle se reposera sur 3 superstars : Ben Roethlisberger, Antonio Brown et LeVeon Bell. Martavis Bryant devrait également participer à la fête, malgré sa suspension de 4 matches.

Ryan Shazier, qui a eu une saison raccourcie à cause d’une blessure, aura à cœur de montrer toutes les qualités qu’on lui attribuait à sa sortie d’Ohio State. Le linebacker est extrêmement rapide et sa vision de jeu semble excellente au vu de ses prestations en pré-saison. Avec une machine à plaquer du calibre de Lawrence Timmons, Shazier pourrait bien être mis en valeur car les adversaires voudront éviter Timmons.

La saison dernière : 11 victoires – 5 défaites

Mouvements à l’intersaison : Avec la perte de LaGarrette Blount dans le courant de la saison 2014, les Steelers se devaient de trouver un joueur capable d’épauler LeVeon Bell, d’autant plus que Bell manquera les 2 premiers matches de la saison à cause d’une suspension. Williams n’a pas vraiment convaincu, souvent blessé, lors des dernières saisons passées chez les Panthers, mais queand il est en bonne santé, l’homme peut se montrer très dangereux.

C’est plutôt au niveau des départs que l’été des Steelers a été mouvementé car ils perdent notamment trois véritables monuments de la franchise de la dernière décennie : Troy Polamalu, Brett Keisel et Ike Taylor. En plus de ces trois joueurs, le très prometteur Jason Worilds a décidé de mettre un terme à sa carrière après seulement 5 saisons.

Avec leur quarterback remplaçant, Bruce Gradowski, blessé durant la pré-saison, la franchise a signé Michael Vick pour une saison. L’ancien quarterback des Falcons, Eagles et Jets jouera donc les doublures de Ben Roethlisberger en 2015.

Arrivées notables : Michael Vick (QB), De’Angelo Williams (RB), Brandon Boykin (CB)
Re-signatures : Will Allen (SS), Darrius Heyward-Bay (WR), Matt Spaeth (TE)
Draft : Bud Dupree (OLB/DE), Senquez Golson (CB), Sammie Coates (WR), Doran Grant (CB), Jesse James (TE), Leterrius Walton (DT), Anthony Chickillo (DE), Gerod Holliman (S)
Pertes notables : Troy Polamalu (SS), Ike Taylor (CB), Jason Worilds (OLB/DE), Brett Keisel (DE/DT), Brice McCain (CB)

Les points forts : L’attaque, toute l’attaque, ou presque. À part la ligne offensive qui se voit privée de son meilleur élément, Maurkice Pouncey, pour un minimum de 8 matches, l’attaque est impressionnante. Cette ligne offensive n’est toutefois pas un point faible, elle est simplement diminuée, mais avec Big Ben à la mène, les Steelers sont en sécurité.

Le groupe de receveurs ne devrait pas réjouir les adversaires de Steelers car pour épauler Antonio Brown, probablement le meiileur receveur de la NFL l’an passé, la franchise possède d’excellents éléments. Pour commencer, Martavis Bryant est jeune, talentueux et profitera probablement encore plus de la présence d’Antonio Brown de l’autre côté du terrain pour dominer le 2e cornerback adverse. Marcus Wheaton et Sammie Coates complêtent le groupe. Wheaton a montré de belles choses l’an passé. Sammie Coates était prévu au 1e tour de la Draft avant sa dernière saison à Auburn et des problèmes de drops, mais avec les joueurs qui l’entourent, le jeune receveur est probablement très bien conseillé.

Il y a un 5e joueur qui peut être considéré comme un receveur. Il s’agit bien sûr de LeVeon Bell. Avec 83 réceptions, Bell était 19 e de toute la ligue au nombre de réceptions l’an passé, pas mal pour un joueur ayant pour première tâche de porter le ballon. Il sera donc épaulé par De’Angelo Williams, qui est un très solide remplaçant, mais qui risque de très peu toucher le ballon, si ce n’est lors des deux premiers matches lors desquels Le’Veon Bell est suspendu.

Le front seven semble très solide. Avec Cameron Heyward, James Harrison et Lawrence Timmons, les Steelers possèdent des vétérans capables de faire progresser des jeunes joueurs comme Stephon Tuitt, Bud Dupree ou Ryan Shazier, très impressionant en pré-saison.

Les points faibles : Le secondary pourrait être un peu en dessous de ce que les Steelers pouvaient proposer durant les années précédentes. Avec l’addition de Brandon Boykin et les départs de Troy Polamalu et Ike Taylor, les joueurs du secondary devront s’habituer à jouer ensemble, mais ils n’auront malheureusement pas l’occasion d’intégrer Senquez Golson, cornerback drafté au 2e tour en 2015, blessé à l’épaule et probablement absent pour la totalité de la saison 2015.

La dépendance à Le’Veon Bell est un problème car le running back est suspendu pour les 2 premiers matches de la saison et s’il devait être absent sur blessure dans le futur, l’attaque des Steelers en serait transformée. L’an passé, en playoffs et en l’absence de Bell, blessé, Pittsburgh n’avait pas réussi à produire le jeu d’attaque qui avait été le sien durant la saison régulière avec un Ben Roetlisberger affichant à deux reprises la marques des 6 touchdowns lancés. La polyvalence de Le’Veon Bell et sa capacité à gagner les yards nécessaires en 3e down sont nécessaires à la réussite de l’attaque des Steelers.

Facteur(s) X : Les performances des jeunes défenseurs, plus particulièrement Ryan Shazier, Stephon Tuitt et Bud Dupree seront très importantes car ils permettront aux vétérans de trouver plus d’espaces pour percer la ligne offensive adverse. Si ces jeunes membres du front seven sont performants, ils permettront à un secondary en reconstruction ne pas devoir couvrir les receveurs trop longtemps et toute la défense deviendra très dangereuse car ce n’est pas le talent qui manque dans le secondary, mais l’habitude des joueurs de jouer les uns avec les autres.

Calendrier : @Patriots, 49ers, @Rams, Ravens, @Chargers, Cardinals, @Chiefs, Bengals, Raiders, Browns, bye, @Seahawks, Colts, @Bengals, Broncos, @Ravens, @Browns

En résumé : Les Steelers seront très dangereux cette saison et les défenses adverses devront se lever tôt pour éviter de prendre une multitude de touchdownscar le trio Roethlisberger-Bell-Brown est probablement le trio offensif le plus dangereux de la ligue. La défense est une valeur un peu moins sûre, mais la qualité est là et si la mayonnaise prend avec le successeur de Dick LeBeau, elle fera une belle saison. Au final, les Steelers seront très probablement dans la course et peuvent prétendre à une des deux places au Super Bowl 50.

Le pronostic : 12 victoires – 4 défaites

PARTAGER