PARTAGER

chrislong2

Passé par la Tanzanie, en 2013, pour grimper le mont Kilimandjaro, Chris Long ne sera pas allé en Afrique que pour le plaisir. A son retour, le defensive end des Rams a décidé de se lancer dans l’humanitaire, afin d’améliorer les conditions de vie d’une partie de l’Afrique de l’Est. Un objectif qu’il va pouvoir viser par le biais de sa fondation « Waterboys », créée à la fin du mois d’août.

Long s’appuie d’ailleurs sur beaucoup de collègues NFL pour mener à bien son projet. 22 autres membres, représentant chacun une franchise différente, collectent des dons pour financer des puits qui pourront, à terme, fournir de l’eau potable à près de 2 millions de personnes, en Tanzanie, au Kenya et en Ouganda. Parmi les Waterboys sollicités par Long, figurent Kyle, son petit frère, à Chicago, Sam Bradford, à Philadelphie, sans oublier Russell Wilson, pour les Seahawks, et Tamba Hali, chez les Chiefs.

Chaque joueur NFL représente un puits, avec des dons allant de 1 200 à 7 000 dollars, après quelques jours. Pour développer sa fondation, Chris Long met également Twitter à contribution. A l’image de l’Ice Bucket Challenge, pour lutter contre la maladie de Charcot, le joueur NFL appelle les internautes à photographier ce qu’ils sont en train de boire en y ajoutant le hashtag #Drink4Water.

Rappelons que Ray Lewis avait également pour projet d’amener de l’eau potable en Afrique de l’Est.

PARTAGER