PARTAGER

Cette saison, Touchdown Actu vous propose chaque semaine un récapitulatif complet de la semaine écoulée en NCAA. Match de la semaine, zoom sur un joueur-star du championnat, les futures rencontres à ne pas manquer… tout pour garder un œil sur les futures stars de la NFL.

Le match de la semaine

Alabama (3) – Wisconsin (20) : 35-17

henry-wisconsin

Comme toujours, ces dernières années, il faudra bel et bien compter sur le Crimson Tide d’Alabama dans la course aux playoffs. Opposés aux Wisconsin Badgers, classés numéro 20 à l’AP Top 25, les hommes de Nick Saban n’ont mis qu’une mi-temps pour éteindre le peu d’espoir chez leur adversaire.

Principale vedette du jour, le running back Derrick Henry (13 courses, 147 yards, 3 TD) a tout simplement écoeuré les défenseurs de Wisconsin, avec plus de 11 yards par porté, et trois touchdowns. Le premier d’entre eux est même inscrit sur une quatrième tentative, pour une course de 37 yards de l’intéressé jusqu’à la end-zone adverse. Wisconsin réagit bien en début de deuxième quart-temps, avec un bon drive du quarterback senior Joel Stave, conclu par une passe de six yards pour le touchdown de son receveur Alex Erickson.

S’en suit une démonstration de force du Crimson Tide, dès le coup de pied de réengagement. Au terme d’une série de 88 yards, l’ancien transfert de Florida State, Jake Coker (15/21, 213 yards, TD) se connecte avec Robert Foster, pour un touchdown de 17 yards. Au retour des vestiaires, c’est Derrick Henry qui remet ça. Deux touchdowns, d’abord inscrit sur une nouvelle percée toute en puissance de 56 yards, puis sur une position goal line, et une course de 2 yards. C’en est trop pour les Badgers, qui verront même le remplaçant de Henry, Kenyan Drake, parachever la victoire des siens, en cassant un certain nombre de plaquages pour trouver la end-zone après une chevauchée de 43 yards.

Défensivement, Alabama aura également impressionné, en cantonnant une équipe réputée pour son jeu au sol à 40 petits yards à la course. La SEC Ouest, division du Crimson Tide, est d’ores et déjà prévenue …

Autres principaux résultats

Finalement emmenés par Cardale Jones, au poste de quarterback, les Ohio State Buckeyes (1) ont déroulé sur le terrain de Virginia Tech. Succès des champions nationaux en titre, 42 à 24, grâce notamment à un très bon Braxton Miller, replacé en running back/receveur, et auteur de 140 yards et deux touchdowns, au total.

Ça passe également pour TCU (2). Malgré un important renouvellement en défense, les coéquipiers de Trevone Boykin ont évité le match piège, en s’imposant à Minnesota (17-23). Mention spéciale pour le solide receveur des Horned Frogs, Josh Doctson (8 Rec, 74 yards, TD).

C’est officiel : Texas A&M a une défense. Ancien coordinateur défensif de LSU, John Chavis semble avoir transfiguré la défense texane, et permis aux Aggies de battre une bonne équipe d’Arizona State (15) sur le score de 38 à 17. Le quarterback des Sun Devils, Mike Bercovici a été sacké à neuf reprises, dont trois fois par l’excellent pass rusheur Myles Garrett. Autre motif de satisfaction pour A&M: le nouvel arrivant Christian Kirk, auteur de 106 yards et un touchdown à la réception, en plus de son score de 86 yards sur un retour de punt.

Malgré un petit match de son nouveau quarterback, Jeremy Johnson (11/21, 137 yards, TD, 3 INT), Auburn (6) a su rapidement faire la différence pour dominer Louisville (31-24), non sans l’aide de la défense commandée par le coordinateur Will Muschamp.

Notre Dame (11) a envoyé un message fort, lors de son match face à Texas. Avec un Malik Zaire, impeccable à la passe (19/22, 313 yards, 3 TD), les Fighting Irish ont balayé les hommes de Charlie Strong (38-3).

Penn State et son quarterback Christian Hackenberg (11/25, 153 yards, INT) ne verront sûrement pas les playoffs cette saison. Pas avec cette ligne offensive, qui a encore déçu, avec dix sacks concédés à la sous-estimée défense de Temple. Résultat des courses : une défaite surprise des Nittany Lions (27-10), après avoir mené 10-0, à la fin du premier quart-temps.

Stanford (21) a également coulé, dans l’Illinois, face aux Northwestern Wildcats (16-6). Dans un match des plus insipides, le Cardinal a payé un jeu trop conservateur et une bataille perdue sur la ligne d’engagement.

Les actions de la semaine

Le bon vieux retour des « Ave Maria » ! Mike Riley s’en serait bien passé pour son premier match à la tête des Nebraska Cornhuskers. Quarterback remplaçant de BYU, Tanner Mangum a suppléé Taysom Hill sur blessure pour offrir le touchdown de la victoire à Mitch Matthews, sur une passe de 42 yards. Ça méritait bien un petit calin pour l’un des arbitres du match !

Oui, Robert Nkemdiche est un joueur athlétique ! Pour ceux qui l’ignoraient, le defensive tackle d’Ole Miss s’est permis une course de 31 yards, après réception, pour un touchdown personnel en attaque. Notons tout de même que l’adversaire, Tennessee-Martin, surclassé 76 à 3, était une équipe de deuxième division.

Zoom sur : Anthony Mahoungou

mahoungou-marshallForcément, comment ne pas faire un focus particulier sur la première sortie d’Anthony Mahoungou en première division universitaire. Pour le déplacement de son équipe Purdue, à Marshall, le Français a connu des fortunes diverses. A titre personnel, et malgré un statut de remplaçant au poste de receveur, l’ancien joueur du Flash de La Courneuve a été peu à peu incorporé dans le jeu offensif des Boilermakers, pour capter quatre ballons sur la rencontre, dont une superbe réception en bord de touche, pour un gain de 59 yards au total. Dans une escouade de receveurs assez homogène, Anthony pourrait avoir un coup à jouer, notamment sur les phases de jeu profond.

Collectivement, la note est plus salée pour Purdue. Les pensionnaires de la Big Ten se sont inclinés chez les Thundering Herd (41-31), après un dernier quart-temps compliqué et un quarterback, Austin Appleby, intercepté à quatre reprises, dont deux pour un touchdown inscrit par la défense de Marshall. Prochain adversaire pour la fac de West Lafayette: Indiana State, à domicile, ce samedi (18h, heure française).

A ne pas manquer en semaine 2

Michigan State (5) – Oregon (7)

Déjà programmé en deuxième semaine, en 2014, cette confrontation avait permis à Marcus Mariota et aux Oregon Ducks de se lancer dans la course au titre national. Malgré de nombreux changements au sein de leur défense, les Spartans de Michigan State espèrent prendre leur revanche cette année, en s’appuyant sur leur candidat au Heisman Trophy, le quarterback Connor Cook.

Mississippi State – LSU (14)

Révélation de la saison dernière, Mississippi State peut toujours compter sur son quarterback Dak Prescott, pour faire trembler les défenses adverses. Le natif de Sulphur, en Louisiane, avait d’ailleurs fait souffrir les LSU Tigers, lors de son passage à Baton Rouge, en 2014. Louisiana State manquera sûrement de références et d’automatismes, après son premier match annulé, face à McNeese State, pour cause d’intempéries. Un résultat est indispensable pour les Tigers, sous peine de voir son entraîneur en chef, Les Miles, déjà menacé.

PARTAGER