PARTAGER

roger_goodell_robert_kraft_080915

La suspension de Tom Brady dans l’affaire du Deflategate vient certes d’être annulée, mais un autre scandale impliquant New England, le Spygate, revient sur le devant de la scène.

Un long rapport publié par ESPN Outside the Lines, citant plus de 90 sources, explique que les espionnages concernent au minimum 40 matches entre 2000 et 2007 et que la NFL n’a jamais totalement enquêté sur ces accusations.

Toujours selon cette investigation, les Patriots possédaient les diagrammes des signaux adverses enregistrés et pouvaient les utiliser pendant les rencontres. La franchise du Massachusetts aurait également envoyé des employés dans les vestiaires et hôtels pour dénicher des informations.

Ensuite, Mike Martz révèle que Roger Goodell lui a demandé de préparer un communiqué dans lequel il assurait être satisfait du travail de la ligue dans ce dossier. L’ex-entraîneur des St. Louis Rams déclare s’être exécuté parce que le commissionnaire l’a convaincu qu’un désordre prolongé serait dommageable pour tout le monde.

Décidemment, si l’intersaison s’achève ce jeudi avec l’ouverture de l’exercice 2015-2016, elle n’aura pas été de tout repos.

PARTAGER