PARTAGER

hi-res-b172da950c2a645dd5a642986f04bfae_crop_northExonérés de toute responsabilité par la ligue, les Patriots ont aussi pu compter sur la solidarité des coaches NFL. Car non, n’en déplaise aux amateurs de théories du complot, les problèmes de casques ne surviennent pas exclusivement à Foxboro.

Demandez à Ron Rivera (Panthers) :

« C’est l’un des soucis de la ligue. Ça arrive partout. Ça pourrait bien se produire en pleine rencontre, ici, comme en Nouvelle-Angleterre ou à San Francisco ; mais ça pourrait aussi se produire à un moment critique. »

Demandez à Bill O’Brien (Texans) :

« C’est arrivé à Dallas, ça arrive ici, ça arrive partout où je suis allé. »

Demandez à Chip Kelly (Eagles) :

« J’ai entendu beaucoup de choses à propos des casques,  je crois qu’il y a pas mal de problèmes de fréquences à certains endroits. J’ai entendu dire que ça pouvait être à cause des contrôleurs aériens ou de plein d’autres choses. »

Demandez à Jason Garrett (Cowboys) :

« Cela a fait partie des choses à gérer un jour de match tout au long de ma carrière, en tant que joueur comme en tant que coach. »

Demandez à Todd Bowles (Jets) :

« C’est arrivé dans un paquet d’autres endroits. C’est arrivé que les casques ne fonctionnent plus du tout, et ça n’était pas en Nouvelle-Angleterre, je ne me souviens plus où c’était, mais nous avons eu ce genre de problèmes. »

Demandez à Jim Caldwell (Lions) :

« Ça arrive de temps en temps, parfois il y a des couacs et la technologie n’est pas parfaite. Des choses se passent. Le problème c’est si vous n’êtes pas prêt à y faire face. Si vous n’êtes pas près, vous allez avoir des soucis. »

Le débat est clôt. Espérons-le.

PARTAGER