PARTAGER

BIll Belichik, Rob Gronkowski et Tom Brady

En NFL, il est difficile de trouver deux caractères plus opposés que ceux de Bill Belichick et Rob Gronkowski. Le premier est renfermé et froid pendant que le second est très extraverti et jamais le dernier pour faire parler de lui. Pourtant, le succès (et Tom Brady) aidant, la combinaison fonctionne à merveille.

Une telle réussite que l’on croirait presque, à l’entendre parler, que le coach des Patriots est véritablement tombé amoureux de son tight end.

« Peu importe ce qu’on lui demande, il essaye de faire son boulot et le fait bien. Nous lui avons donné différents rôles, mais je peux dire honnêtement que je l’ai toujours vu donner son maximum pour chacun de ces rôles, peu importe ce qu’il se passait », admire-t-il dans le Boston Herald. « Il n’est pas unidimensionnel, il voit le football comme un véritable sport d’équipe et travaille très dur chacun des aspects de ce sport« 

Des compliments d’autant plus appréciables qu’ils sont plutôt rares dans la bouche de Belichick. Mais le coach ne s’arrête pas là.

« C’est aussi un des meilleurs bloqueurs pour le jeu au sol, tous postes confondus. Je dirais que pour moi, Gronkowski et Mark Bavaro sont les deux meilleurs tight end que j’ai eu à coacher. »

Sur ce point Belichick mets en lumière un aspect du jeu de Gronkowski trop souvent oublié : les blocks. Le coach poursuit ensuite son argumentaire et continue de jeter des fleurs à son joueur.

« C’est un super gars à avoir dans une équipe. Oubliez le talent et tout le reste. Sa manière de s’entraîner, de travailler, de bosser dans la salle de musculation, sa préparation physique, sa concentration mentale, son désir d’être bon, de faire les choses bien et de s’améliorer sont très très bons. »

Du coup, en plus d’être énorme sur le terrain, Rob Gronkowski arrive même à faire sortir des tonnes de compliments de la bouche de Bill Belichick. Et c’est peut-être ça le plus impressionnant chez ce joueur.

PARTAGER