PARTAGER

une_jimmy_graham_130615Récupéré par les Seattle Seahawks, au printemps dernier, contre Max Unger et un premier tour de draft, Jimmy Graham peine encore à s’imposer dans le système offensif de la franchise. A tel point que le head coach, Pete Carroll, avait évoqué une possible frustration du tight end pro bowler, après la défaite à Green Bay. Le cas Graham n’est pas sans rappeler celui qui concerne Percy Harvin, arrivé à Seattle en 2013, en échange d’un premier tour, et dont les états d’âmes avaient provoqué des remous en interne, puis son départ forcé vers les Jets.

Mais selon Darrell Bevell, nouveau chouchou de maman Lynch, et coordinateur offensif des Seahawks, ces deux situations n’ont absolument rien de comparable. C’est en tout cas ce qu’il affirme, de manière assez bancale, auprès d’ESPN.

« Dans le cas qui concerne Percy, nous faisions bien entendu tout pour l’incorporer du mieux possible dans le système offensif. Selon moi, Jimmy n’évolue pas dans le même registre. C’est un tight end, que nous installons dans ce rôle, et qui n’aura aucun mal à réceptionner des ballons. Tout ira pour le mieux. »

Une explication qui pose question, quand on sait que Jimmy Graham n’est pas n’importe quel tight end, et qu’il prétendait même à recevoir un franchise tag de receveur, lorsqu’il évoluait chez les Saints. Beaucoup plus impliqué sur les phases de blocs, Graham devra vraisemblablement mettre de l’eau dans son vin pour s’acclimater à son nouveau système offensif.

PARTAGER