PARTAGER

todd_bowles_jets_290915

Cette semaine, les Jets se déplacent à Londres pour y affronter Miami dimanche après-midi (15h30 en France).

Pour gérer de la meilleure manière possible le décalage de cinq heures entre la côte Est des États-Unis et la capitale anglaise, Todd Bowles et ses hommes ont reçu ce lundi les conseils d’un spécialiste du sommeil. Celui-ci les a notamment invité à bien dormir et à éviter la caféine avant le décollage.

« Ce n’est pas comme un simple match à l’extérieur, le changement de temps est une vraie différence », a assuré le coach principal, via ESPN. « Vous devez vous préparer pour ça dès le printemps. La façon dont vous dormez, le moment où vous jouez, rien n’est pareil. Je ne pense pas que l’on puisse parfaitement s’adapter. Vous devez emmagasiner un maximum de connaissances, vous assurer que chacun sait ce qu’il fait, et avancer. »

L’équipe va partir pour l’Europe dans la soirée de jeudi. Vendredi, les joueurs participeront à un entraînement léger pour leur première journée en Angleterre.

Ryan Fitzpatrick n’aime pas spécialement sortir de l’ordinaire, mais le quarterback de 32 ans pense que ce voyage peut être salutaire pour tout le monde.

« J’aime jouer à 13h et rentrer manger à la maison, mais c’est excitant aussi », a-t-il confié. « Les gars trouvent ça cool d’aller là-bas. Cela va être une expérience unique pour nous tous et j’espère que nous allons nous rapprocher encore davantage. »

La dernière fois que la franchise new-yorkaise a disputé une rencontre loin du continent américain, c’était pendant la présaison 2003, à Tokyo, au Japon. Les Dolphins connaissent mieux cette configuration puisqu’ils se sont déjà rendus au Royaume-Uni l’an dernier.

PARTAGER