PARTAGER

tom_brady_260915

Cette fois, c’est officiel, Tom Brady peut dormir sur ses deux oreilles. NFL Network rapporte que le tribunal fédéral a annoncé mardi soir que l’appel de la suspension du quarterback ne sera pas entendu avant le 1er février au plus tôt.

Avant cette date, la NFL et le syndicat des joueurs échangeront leurs arguments à l’écrit. Mais pour l’argumentation orale, il faudra donc attendre au minimum le 1er février.

Même si les auditions avaient lieu à cette date, il semble peu probable que la décision ait lieu avant le 7 février, date du Super Bowl. Par contre, des audiences lors de la semaine précédant le Big Game pourraient créer une agitation médiatique assez étrange.

La fin du Deflategate attendra donc l’intersaison. La NFL a encore trouvé de quoi occuper les semaines sans matches !

PARTAGER