PARTAGER

tom-brady-nfl-new-england-patriots-buffalo-bills-850x560

En 2007, dans la foulée du Spygate, les Patriots ont pris un malin plaisir à détruire tous leurs adversaires en saison régulière, avec 50 touchdowns à la clé pour Tom Brady et 23 pour Randy Moss.

2015, après le Deflategate, New England a démarré avec trois succès et 119 points. L’attaque est partie sur des bases plus élevées qu’en 2007 au niveau des points, des yards et des yards à la passe.

Il y a de quoi dresser un parallèle. Mais pas pour Tom Brady.

« Non, je ne comprends pas ça pour le moment », assure-t-il à ESPN. « Ce n’est que trois matches. Il reste beaucoup de temps et il peut arriver beaucoup de choses. Nous n’en sommes même pas à un quart de la saison, donc il est beaucoup trop tôt pour parler de quoi que ce soit. […] Au fil du temps, fin novembre et décembre, vous verrez de quoi les équipes sont faites. »

Brady aimerait sûrement éviter de revivre 2007, puisque la saison s’est bouclée sur une défaite au Super Bowl. Il échangerait sûrement quelques défaites en saison régulière contre une nouvelle bague.

PARTAGER