PARTAGER

demarco-murray_051015

Les Eagles ne gagnent pas, et forcément, certains joueurs commencent à râler.

Pour DeMarco Murray, qui flambait l’an dernier à Dallas, le coup semble dur à encaisser. Surtout que le système offensif de Philadelphie est différent. En trois matches, il a porté 29 ballons cette saison, alors qu’il en était à 75 courses l’an dernier après le même nombre de sorties.

Dans les vestiaires après le revers contre les Redskins, le Philadelphia Inquirer lui a demandé s’il pense avoir suffisamment de ballons.

« Non. Je ne pense pas que ce soit le cas », a-t-il alors rétorqué.

Dans le même temps, Murray assure pourtant qu’il savait dans quoi il s’engageait.

« Je savais que j’allais être le numéro un. Je savais que Sproles et Mathews sont deux super joueurs. Je connaissais cette attaque, et le faire que beaucoup de joueurs touchent le ballon. »

L’ancien Cowboy attendait sûrement autre chose en s’engageant avec Philadelphie.

PARTAGER