PARTAGER

Ryan_Mallett_Brian_Hoyer_07102015Depuis plusieurs années, l’AFC Sud était une des plus mauvaises division de la ligue. Mais chaque année les Colts faisaient ce qu’il fallait pour sauver un peu la barque. Cette saison par contre, rien ne va. Les Colts sont péniblement arrivé à un bilan de 2 victoires pour 2 défaites. Les Jaguars sont à 1-3, les Titans 1-2 et les Texans sont également à 1-3 après avoir pris une rouste à Atlanta. Du coup le match de ce jeudi ne risque pas de passionner les foules.

Coup d’envoi dans la nuit de jeudi à vendredi à 2h25
Houston Texans (1-3) – Indianapolis Colts (2-2)

Ce qui faisait la force des Colts les saison passées est encore en rodage. L’attaque ne finit pas les matchs sur des scores fleuves, la faute à un Andrew Luck diminué et une ligne offensive qui se cherche. Fait rare pour être souligné, sur les deux derniers matchs, ce sont les mêmes linemen offensifs qui ont débuté le match. Si ce genre de statistique est souligné, cela en dit long sur le niveau de protection de la poche pour Indianapolis. Du coup il serait légitime de penser que c’est à cet endroit que les Texans vont appuyer. Sauf que leur prestation contre les Falcons dimanche dernier à de quoi inquiéter également. Autorisant 4 touchdowns à la course, JJ Watt et ses coéquipier se sont fait marcher dessus par Devonta Freeman et ses collègues. Il reste que, en théorie, la ligne défensive texanne a largement les moyens de faire souffrir la ligne offensive des Colts.

L’autre inquiétude concerne l’attaque de Houston. Incapable de mener son équipe à marquer le moindre point, Ryan Mallet a laissé sa place à Brian Hoyer pour la fin du dernier match. Si Mallet entre sur le terrain avec la pression de voir son poste de titulaire lui glisser entre les mains, la défense des Colts aura peut-être une carte à jouer. Il faudra en tout cas neutraliser DeAndre Hopkins et mettre la pression sur Mallet. La dernière inconnue concerne Andrew Luck. Blessé, celui qui a grandit à Houston aura à coeur de jouer malgré la prestation convaincante de son remplaçant, Matt Hasselbeck, dimanche dernier. A surveiller également la prestation de Andre Johnson qui revient dans le Texas après avoir rejoint les Colts au printemps dernier.

Au final ce match oppose deux équipes qui sont mal en point. La différence est que les Colts ont les moyens de se réveiller. L’an dernier, qui aurait cru que les Patriots gagneraient le titre après la raclée reçue contre Chiefs en semaine 4 ? Qui aurait cru que les Seahawks iraient au Super Bowl après un début de saison presque décevant ? L’heure du réveil est arrivé pour Indianapolis, à condition de ne pas rater le coche.

PARTAGER