PARTAGER

janikowski_sebastian_101015

En 2000, tout le monde a traité Al Davis de fou lorsqu’il a sélectionné Sebastian Janikowski, un kicker, dès le premier tour. En 2007, la sélection de JaMarcus Russell semblait logique.

Finalement, le choix le plus fou était le meilleur. Quinze ans après son arrivée à Oakland, Janikowski est toujours là, bien après le passage éclair de Russell au poste de quarterback. Dimanche, le botteur américano-polonais va entrer dans l’histoire des Raiders en devenant le joueur qui aura joué le plus de matches avec le maillot de la franchise.

Avec la rencontre de cette semaine, son total va passer à 271, devant les 270 de Tim Brown.

Encore de longues années ?

Ce record, Janikowski devrait largement l’améliorer. Car à 37 ans, il ne voit pas la fin arriver.

« Il est toujours dans la force de l’âge. Il pense qu’il peut continuer jusqu’au milieu de la quarantaine », assure le long snapper Jon Condo au San Francisco Gate.

Janikowski acquiesce.

« Vous avez vu mes stats ? C’est comme ça que je peux voir. Je fais la même chose qu’il y a dix ans. Je réussis des coups de pied de 60 yards à l’échauffement avant les matches. Je ne vois pas de différence. Plus vous vous entrainez, plus vous pouvez être fort. »

Cette saison, le Polish Cannon est à 7/7 sur ses tentatives, et à 10/10 pour les extra points. Il n’y a donc aucune raison de ne pas continuer.

Et si Al Davis avait raison ?

PARTAGER