PARTAGER

falcons_111015

Atlanta Falcons (5-0) – Washington Redskins (2-3) : 25-19

Chose assez inhabituelle à Atlanta, ces dernières années : c’est la défense qui a sorti les Falcons d’un mauvais pas, lors d’une rencontre à vite oublier, face aux Washington Redskins.

Offensivement, les locaux sont peu à la fête et voient même Matt Ryan (24/42, 254 yards, 2 INT) se faire intercepter sur son premier drive par Trenton Robinson. Dans la foulée, Washington ouvre son compteur point sur une réception de 7 yards, de Derek Carrier (0-7).

Menés au score, les Géorgiens peinent à réagir, avec un Julio Jones diminué, un Roddy White discret et un Leonard Hankerson bien muselé dans les airs. Seul Jacob Tamme (8 réceptions, 94 yards) parvient à surnager dans les airs, et à permettre à Matt Bryant de réduire l’écart, sur un field goal de 42 yards. 7-3 à la pause pour les Redskins. Puis 7-6 sur un nouveau coup de pied de Bryant, de 28 yards, lequel se reprend quelque peu après deux field goals manqués.

Fort heureusement pour Atlanta, si l’attaque n’est pas au rendez-vous, la défense tient bon, en contenant notamment le trio de coureurs Morris-Jones-Thompson, pour un total de 50 yards à eux trois.

Devonta Freeman enchaine

Le bon boulot défensif permet à Atlanta de prendre pour la première fois les commandes de la partie lors du quatrième quart-temps. Arrivé dans la zone rouge, Devonta Freeman (27 portés, 153 yards, 2 TD) commet un fumble tout près de l’en-but, mais Julio Jones a suivi en se couchant sur le cuir dans la end zone. 12 à 7 pour Atlanta, après la conversion à deux points manquée. Les Redskins ne s’avouent pas vaincus pour autant, avec deux bons gains de Jamison Crowder (8 réceptions, 87 yards), et deux pénalités adverses, qui envoient Matt Jones dans l’en-but géorgien pour le deuxième touchdown de Washington. Là encore, la conversion est loupée mais les Redskins interceptent une nouvelle fois Matt Ryan, grâce à Bashaud Breeland pour offrir un bon field goal de 28 yards à Dustin Hopkins.

En retard au tableau d’affichage, à 16-12, Atlanta parvient à rejoindre la zone rouge, mais la réception de Devonta Freeman dans la end zone n’est pas validée, car jugée incomplète. Pas de quoi démoraliser l’ancienne vedette de Florida State, qui par un gain au sol de 6 yards, redonne 3 points d’avance à sa franchise. Une avance de courte durée, puisque les Redskins parviennent à égaliser à l’ultime seconde, sur un field goal de 52 yards, signé Hopkins.

Washington récupère d’ailleurs le ballon, en début de prolongation, mais comme souvent, dans ce match, la défense des Falcons se distingue. Auteur d’une première interception, Robert Alford est de nouveau à la réception d’une passe de Kirk Cousins et s’en va remonter 59 yards pour clore une partie terne, mais disputée. Même sans convaincre, Atlanta enchaîne avec un bilan de cinq victoires en autant de rencontres …

PARTAGER