PARTAGER

gus_bradley_121015

Les Jaguars de Gus Bradley ne décollent pas. Alors que l’attaque a enfin trouvé du rythme dimanche soir, c’est la défense qui a cédé face aux Buccaneers.

En conférence de presse, le coach semblait abattu.

« Ce n’était pas notre meilleur. Ce n’était pas acceptable. Nous devons creuser pour trouver les problèmes et les régler aussi vite que possible », a-t-il expliqué devant le Florida Times-Union.

Bradley croit en son équipe, et c’est ce qui lui fait mal.

« La raison pour laquelle je suis énervé c’est parce que je crois que nos gars sont meilleurs que ça et on ne le montre pas. C’est frustrant. […] Nous avons assez de bons joueurs dans ce vestiaire pour faire mieux que ce que nous faisons. C’est un fait. »

Reste à trouver le soucis.

« Je ne pense pas que nous ayons touché le fond, mais je sens bien que quelque chose ne va pas. Si vous demandiez à tout le monde avant ce match, tout le monde se sentait prêt. Mais peut-être qu’il y a une différence entre se sentir prêt et être préparé. Et nous n’étions pas assez bien préparés. Tout le monde peut prendre la responsabilité de ça. »

Le problème, c’est que c’est souvent au coach de s’assurer que son équipe soit bien préparée.

PARTAGER