PARTAGER

tom-brady-nfl-new-england-patriots-buffalo-bills-850x560

Bill Belichick, le coach des Patriots, n’est pas le plus expansif lors des conférences de presse. Lorsqu’un des journalistes a eu le malheur de pointer du doigt la résistance de son quarterback Tom Brady, l’entraîneur a pris la mouche.

Le reporter a ouvert les hostilités en mettant en avant le fait que Brady avait pris beaucoup de coup lors de la rencontre face aux Cowboys dimanche.

« Bill, Tom a pris beaucoup de coups en première mi-temps, qu’est ce que cela peut avoir comme impact sur sa solidité, sa résistance, des choses que l’on surveille souvent chez lui ? »

Réponse sans équivoque :

« Je ne crois pas qu’il soit particulièrement surveillé à ce niveau, » a rétorqué le coach.  » Personne ne remet la résistance de Tom en question. Qui l’a déjà fait ? »

Lorsque le journaliste revient à la charge, Belichick continue de demander qui remet sa solidité en cause. Pour clore définitivement le débat, l’entraîneur a tranché :

« Tom Brady est l’un des joueurs les plus solides de la ligue. »

Les quarterbacks sont rarement les joueurs les plus résistants aux coups mais pour Belichick, son quarterback est au dessus de tout le reste.

 

PARTAGER