PARTAGER

antonio_brown_steelers_15102015

La saison 2015 d’Antonio Brown s’écrit jusqu’ici en deux chapitres. Le premier, trois matches sous les ordres de Ben Roethlisberger ponctués par 29 réceptions, 436 yards et deux touchdowns. Le suivant, deux rencontres pour huit réceptions et 87 yards avec Michael Vick comme lanceur.

Cette différence de rendement s’explique évidemment par la blessure du quarterback titulaire, mais également par une prudence peut-être exagérée de la part de son remplaçant.

« Il doit tenter certaines choses. Je lui ai dit, fais-moi un peu confiance, laisse-moi réaliser quelques actions et allons chercher la victoire », a raconté Brown, via le Pittsburgh Post-Gazette. « Je pense qu’il veut me donner la balle, mais il est nouveau et n’était pas présent pendant le printemps ou le camp d’entraînement. Donc il essaye juste de se mettre au service de l’équipe et de ne pas commettre d’erreur. »

Le receveur de 27 ans pâtit aussi forcément du fait que le coach Mike Tomlin et son coordinateur offensif Todd Haley privilégient les courses et les tracés rapides en l’absence de leur chef d’orchestre.

Quoi qu’il en soit, l’ex-pensionnaire de Central Michigan a vu sa belle série s’arrêter brutalement, et celui-ci doit attendre le retour de Big Ben avec impatience.

PARTAGER