PARTAGER

cameron_meredith_161015

Pendant quelques minutes, quelques heures, Cameron Meredith a pensé qu’il jouerait pour les Patriots. Sauf qu’il a été la victime d’un mauvais plaisantin.

C’est le Chicago Tribune qui raconte comment Meredith a reçu un coup de téléphone pendant le second jour de la Draft 2015.

« La personne a appelé et dit qu’elle était Bill Belichick, et c’était presque la fin du troisième tour. Le gars a dit, « Nous te prendrons avec notre prochain choix » », raconte le joueur.

Sauf que les Patriots ont sélectionné Geneo Grissom.

« Ils avaient le second choix du quatrième tour le lendemain, donc je me disais, « OK, peut-être demain. » »

Sauf que Meredith a continué à attendre. Après un coup de fil à son agent, qui a lui-même passé quelques appels, il a fallu réaliser qu’il avait été victime d’une blague de mauvais goût.

Finalement non-drafté, le receveur est désormais à Chicago. En quatre matches, il a capté 7 ballons pour 88 yards. La bonne nouvelle, c’est que cette mésaventure l’a aidé.

« Cela a juste alimenté le feu qui est en moi. Je voulais y arriver », assure-t-il.

Pour le moment, il y a encore un peu de chemin, mais c’est bien parti.

PARTAGER