PARTAGER

golden-tate_181015

Encore un dimanche fou et plein de rebondissements, avec cette fois deux rencontres bouclées en prolongation. Peyton Manning et les Broncos restent invaincus, mais ils ont eu très chaud. Les Lions, eux, célèbrent leur premier succès de la saison.

Du côté de l’AFC Est, changer de coach a fait du bien aux Dolphins, tandis que les Jets enchainent bien après leur semaine de repos.

Pittsburgh Steelers (4-2) – Arizona Cardinals (4-2) : 25-13

Minnesota Vikings (3-2) – Kansas City Chiefs (1-5) : 16-10

Buffalo Bills (3-3) – Cincinnati Bengals (6-0) : 21-34

Cleveland Browns (2-4) – Denver Broncos (6-0) : 23-26 (a.p.)

Tennessee Titans (1-4) – Miami Dolphins (2-3) : 10-38

Detroit Lions (1-5) – Chicago Bears (2-4) : 37-34 (a.p.)

Il leur a fallu un match complètement décousu, mais les Lions ont enfin une victoire à leur compteur. Dans une rencontre où les deux équipes se sont rendu coup pour coup, il a fallu un field goal de Matt Prater sur le cinquième drive de la prolongation pour arracher la décision. Detroit peut aussi remercier Calvin Johnson (6 rec, 166 yards, 1 TD), auteur d’une réception de 57 yards juste avant le coup de pied de la gagne.

La fin de match a été folle, puisque ce même Megatron avait marqué à 25 secondes de la fin du temps réglementaire ce qui ressemblait au touchdown de la victoire (34-31). Sauf que Jay Cutler (26/41, 353 yards, 1 TD, 1 int) a trouvé le moyen de remonter 79 yards avec ces quelques secondes pour aller chercher le field goal de l’égalisation (34-34).

Profitant de la faiblesse des défenses et des 19 pénalités cumulées par les deux équipes, Cutler et Matt Stafford (27/42, 405 yards, 4 TDs, 1 int) ont pu gonfler leurs stats et échanger les points tout au long de la soirée. Alshon Jeffery (8 rec, 147 yards, 1 TD) a signé un retour remarqué pour Chicago.

Jacksonville Jaguars (1-5) – Houston Texans (2-4) : 21-31

Il aura fallut attendre le dernier quart pour voir les Texans s’envoler vers la victoire. Suite à trois touchdowns coup sur coup : les deux premiers avec des passes de Brian Hoyer (24/36, 293 yards, 3TD) pour DeAndre Hopkins (10rec, 148 yards, 2TD) et le dernier sur une interception de A Hal. Les Texans étaient menés de 4 points (14-10) et se retrouvent devant sur le score de 31 à 14 en l’espace de quatre minutes !

En première mi-temps, les deux équipes se quittent quasiment dos à dos (7-10). Les Texans ouvrent le score en premier (0-7) sur une passe d’Hoyer pour Arian Foster. Les Jaguars répondent sur le drive suivant (7-7) avec une passe de Blake Bortles (30/53, 331 yards, 3TD, 3INT) pour Allen Robinson. Les Texans enchaînent avec un field goal (7-10) et auraient même pu voir les Jaguars passaient devant eux à la mi-temps si A Hal n’avait pas intercepté le quarterback des Jaguars.

Si le troisième quart-temps est marqué par de nombreux punts, le dernier voit donc les Texans réussir un 21-0 pour prendre le large dans ce match. Les Jaguars sortent finalement la tête de l’eau à 4 min de la fin du match lorsque Bortles trouve Allen Hurns pour le touchdown (21-31) avant de replonger avec une énième interception lancée par Bortles.

New-York Jets (4-1) – Washington Redskins (2-4) : 34-20

Belle victoire des Jets ce soir face aux Redskins sur le score de 34à 20. Une victoire qui s’est dessinnée en seconde mi-temps lorsque le « rouleau compresseur » new-yorkais s’est mis en route.

Les Jets avaient pourtant tout fait pour se compliquer la vie en première m-temps avec trois pertes de balles. La première venue d’Erick Decker (4rec, 59 yards, 1TD), permet aux Redskins de repartir des 40 yards adverses et de marquer le premier touchdown (0-7) après une passe de Kirk Cousins (25/43, 196 yards, 1TD, 2INT) pour Pierre Garçon.

Les locaux réagissent vite avec un touchdown au sol (7-7) de Chris Ivory (20 courses, 146 yards, 1TD) et un field goal (10-7). Mais les Jets accumulent les bourdes en attaque, Brandon Marshall (7rec, 111 yards, 1TD) y va de son fumble puis Ryan Fitzpatrick est intercepté par Bashaud Breeland. La défense des Jets limite la casse en n’encaissant qu’un field goal après chacun de ces turnovers (10-13).

Mais la seconde mi-temps est à sens unique avec une grosse entrée en matière des Jets : d’abord un field goal sur le premier drive (13-13) puis une interception de Darell Revis. Sur le jeu qui suit, c’est Fitzpatrick qui entre dans l’end zone (20-13).
Les Jets aggravent l’écart avec un touchdown de 35 yards de Brandon Marshall (27-13) puis un autre de Decker (34-13). Les Redskins parviennent à réduire l’écart en bloquant et retournant un punt adverse (34-20) mais l’écart est trop conséquent et le score en restera là.

Résumés par : Alain Mattei, Raphaël Masmejean, Raoul Villeroy, Grégory Richard et Axel Perrichet

PARTAGER