PARTAGER

wake-titans

Tennessee Titans (1-4) – Miami Dolphins (2-3) : 10-38

Moribonds depuis le début de la saison, au point de provoquer le licenciement de leur head coach, Joe Philbin, les Miami Dolphins ont été méconnaissables, ce dimanche, chez les Tennessee Titans, lors d’une brillante victoire, 38 à 10.

Pour les débuts de Dan Campbell, comme head coach intérimaire, les Floridiens frappent d’entrée, sur un premier drive offensif que conclut Jarvis Landry, sur une course latérale de 22 yards. C’est ensuite le kicker Andrew Franks qui répond au field goal de Ryan Succop, côté Titan, en transformant un coup de pied de 30 yards (3-10).

S’en suit un deuxième quart-temps marqué par l’agressivité retrouvée des visiteurs. Principal symbole de cette métamorphose : le defensive end Cameron Wake qui enregistre trois sacks lors du deuxième acte, obligeant même les locaux à punter, après une interception de Ryan Tannehill (22/29, 266 yards, 2 TD, 2 INT). Mais il n’y a que le pass rush qui se découvre une nouvelle jeunesse à Miami. L’attaque au sol est également plus redoutable, à l’image du premier touchdown inscrit par Lamar Miller (19 portés, 113 yards, TD) à la course, au terme d’une percée de 7 yards. Malgré une nouvelle interception de Tannehill, les Dolphins virent en tête, à la pause, 17 à 3.

La défense lève le ton

Au retour des vestiaires, le pass rush des Dolphins reste en action, et pousse Marcus Mariota (21/33, 219 yards, TD, 2 INT) à la faute. Le rookie voit ainsi sa passe interceptée par Reshad Jones, pour un « pick six » inscrit par le safety vétéran (3-24). Mariota a beau réduire l’écart, sur une passe de 3 yards, vers Dexter McCluster, l’ancienne star d’Oregon est plus que bousculé et subit une deuxième interception, du cornerback Brent Grimes. Sur la récupération, Miami punit son hôte, avec un touchdown de Dion Sims à la réception, sur une passe de 2 yards de Tannehill.

31-10 et bientôt 38-10, après la deuxième passe de Tannehill dans l’en-but adverse, à destination du tight end Jordan Cameron. Tennessee rend les armes et fera même entrer Zach Mettenberger pour les dernières minutes de jeu. Miami réagit de fort belle manière et a montré du caractère, pour la première de Dan Campbell. Auteurs d’un sack, sur les quatre premiers matches de la saison, les Floridiens cumulent six sacks sur la seule rencontre de Nashville. Mention spéciale pour Cameron Wake, et ses quatre sacks et deux fumbles forcés. Miami reste à une fiche négative, avec deux victoires pour trois défaites, mais se replacent dans l’AFC Est, au contact des Buffalo Bills.

PARTAGER