PARTAGER

james_starks_18122015

Packers (6-0) – Chargers (2-4) : 27-20

Les Chargers ont la possession qui peut les envoyer en prolongation. Philip Rivers (43/65, 503 yards, 2 TD, auteur d’une performance record pour la franchise, joue la 4e tentative sur les 3 yards adverses. Danny Woodhead est visé mais Damarious Randall surgit devant et dégage le ballon du poing. Green Bay récupère, fin du match.  Keenan Allen a été stratosphérique sur ce match avec 157 yards yards gagnés. Les Chargers ont cependant été plombé par les deux fumbles de Melvin Gordon (7 courses, 29 yards), dont un perdu, en première mi-temps puis par la blessure de ce dernier. Côté Packers, on a assuré en début de match avant de relâcher petit à petit. Aaron Rodgers (16/29, 255 yards, 2 TD) commence à manquer de cibles en l’air et cela finit par se voir.

Le premier acte est plutôt en faveur des locaux. Aaron Rodgers déroule comme à son habitude et inscrit un touchdown d’entrée de jeu pour James Starks sur sa seule réception du match. Ce même James Starks (10 courses, 112 yards, 1 TD) qui va courir 65 yards pour inscrire six nouveaux points lors du drive suivant sans être seulement inquiété par la défense de San Diego. Les Chargers vont tenter à deux reprises une quatrième tentative sur la ligne d’en-but adverse. Une première fois où Antonio Gates (9 réc, 95 yards) laisse tomber le ballon. Puis sur les deux dernières secondes de la mi-temps, Rivers trouve Dontrelle Inman (3 réc, 18 yards, 1 TD) pour son premier touchdown en NFL alors que San Diego était en 4e et goal. Ce qui donne « seulement » 17-10 à la mi-temps pour Green Bay.

Les Packers tiennent. De peu, mais tiennent.

En revenant sur le terrain, les Chargers continuent sur leur bonne lancée. Rivers envoie Ladarius Green (3 réc, 35 yards, 1 TD) dans la end-zone et les visiteurs recollent au score : 17 partout. La défense de San Diego, permissive en première mi-temps, lit de mieux en mieux les jeux adverses et ne se fait plus piéger par le hard count de Rodgers. Mieux : Rivers piège à son tour Green Bay sur une 4e et quelques centimètres en obtenant un hors-jeu adverse au centre du terrain pour la première tentative. Malgré cela, les Packers retrouvent l’en-but adverse sur une passe de Rodgers pour l’éternel James Jones (2 réc, 30 yards, 1 TD) en tout fin de 3e quart-temps. 24-17 Green Bay et 15 minutes à jouer.

Les mauvaises habitudes rattrapent San Diego dans le dernier quart-temps. Rivers est sacké, quasiment intercepté et les visiteurs doivent prendre les points au pied avec Josh Lambo. Heureusement, la défense force les Packers à faire de même. Ce qui laisse une dernière possession aux Chargers avec deux minutes au tableau d’affichage pour aller chercher la 5e période. Les visiteurs échouent pour la deuxième fois du match en 4e tentative aux portes de l’en but adverse. Les Packers sont toujours invaincus cette saison. Pour les Chargers, les défaites se suivent et se ressemblent. Les playoffs s’éloignent de plus en plus dangereusement.

PARTAGER