PARTAGER

Cette saison, Touchdown Actu vous propose chaque semaine un récapitulatif complet de la semaine écoulée en NCAA. Match de la semaine, zoom sur un joueur-star du championnat, les futures rencontres à ne pas manquer… tout pour garder un œil sur les futures stars de la NFL.

Le match de la semaine

gt-fsu

Georgia Tech – Florida State (9) : 22-16

Pour la deuxième semaine de suite, le monde du College Football a tremblé, sur une action folle, à l’ultime seconde. Accrochés 16-16 à moins de dix secondes de la fin, Florida State a l’occasion de quitter Atlanta, sur un field goal de la victoire, face à Georgia Tech. Malheureusement pour les Seminoles, les plans ne se passeront pas comme prévu. Le coup de pied de Roberto Aguayo est non seulement contré, mais dans la continuité de l’action, Lance Austin récupère le ballon pour les Yellow Jackets. Dans une improvisation digne de Chris Davis, lors du Auburn-Alabama de 2013, le defensive back profite du bon travail de ses partenaires pour aller inscrire le touchdown de 78 yards. Un score qui stoppe une série de cinq défaites pour les Géorgiens. Un score surtout lourd de conséquences pour les visiteurs, trop maladroits en attaque.

Pourtant, les coéquipiers de Dalvin Cook ont longtemps été aidés par la défense. Les Seminoles sont ainsi les premiers à marquer des points, sur un field goal. Roberto Aguayo transforme, sur 20 yards, une interception du defensive end de première année, Josh Sweat. Après un field goal des Yellow Jackets, réussi par Harrison Butker sur 53 yards, FSU frappe de nouveau défensivement. Le defensive back Lamarcus Brutus intercepte le quarterback Justin Thomas, pour amener le ballon dans la zone rouge. En position goal line, le running back Dalvin Cook (132 yards au total, TD) n’a besoin que d’un jeu, pour entrer dans l’en-but, sur une course de deux yards (3-10).

En difficulté dans le domaine aérien, Justin Thomas (13 courses, 88 yards, TD) ne se laisse pas démonter. Sur un jeu en option, le quarterback se sert de ses jambes pour mettre à mal Florida State. Au terme d’une course de 60 yards, le numéro 5 des locaux remet son équipe dans le coup, mais deux nouveaux field goals d’Aguayo permettent aux Seminoles de virer en tête, à la pause, 16 à 10.

Interception fatale dans la red zone

Au retour des vestiaires, les attaques ne sont clairement pas au niveau. Malgré des drives très longs, et un temps de possession de 20 minutes en deuxième mi-temps, Georgia Tech ne parvient pas à faire la différence et se contente de deux field goals pour recoller à 16-16 dans le dernier quart. Pas plus de réussite, en face. Il faut dire que Dalvin Cook est assez bien muselé au sol. Florida State profite tout de même de pénalités adverses pour parvenir dans la zone rouge. Mais Everett Golson (20/30, 210 yards, INT) est intercepté dans l’en-but par le safety Jamal Golden.

Ce n’est que partie remise pour les joueurs de Jimbo Fisher, qui atterrissent dans la moitié de terrain adverse, sur leur dernier drive, après une connexion de 22 yards, entre Golson et Cook. La suite sera beaucoup moins heureuse pour les Floridiens, avec un faux départ du lineman Wilson Bell, et ce coup de massue de la dernière seconde.

Déjà peu convaincant depuis le début de la saison, Florida State tombe à la surprise générale, face à une équipe non classée, et voit s’arrêter une série de 30 victoires de suite en saison régulière. Le programme doit maintenant s’imposer à Clemson pour préserver ses chances de finale ACC. De son côté, Georgia Tech stoppe l’hémorragie et prend une petite revanche sur la finale de conférence 2014, que les Yellow Jackets avaient perdu, sans démériter …

Autres principaux résultats

Clemson (5), justement, n’a pas fait dans le détail pour corriger les Miami Hurricanes, à Coral Gables. Succès des Tigers, 58-0, la plus lourde défaite infligée aux Floridiens sur leur terre. En plus d’avoir concédé 416 yards au sol, à 9 coureurs différents, les locaux ont perdu leur quarterback Brad Kaaya, sur blessure.

Autre résultat important du week-end : la défaite d’Utah (3) chez les USC Trojans. Les Utes se sont écroulés, après un bon début, et encaissent 21 points dans le deuxième quart, pour s’incliner 42-24. Cody Kessler compile un 21/28, pour 264 yards et un touchdown.

Michigan State (7) aime décidément se faire peur ! Une semaine après une fin de match miraculeuse, à Michigan, les Spartans ont attendu le dernier quart-temps pour faire plier les Indiana Hoosiers (52-26). Connor Cook (30/52, 398 yards, 4 TD) est à l’origine de ce réveil.

Si Baylor (2) n’a pas eu à forcer son talent, face à Iowa State (45-27), les Bears tremblent après la blessure au cou de leur quarterback, Seth Russell. Probablement absent, dans quinze jours, face à Kansas State, le maitre à jouer texan est espéré pour les chocs intra-conférence de fin de saison.

Succès peu convaincant d’Alabama (8), à domicile, face à Tennessee. Le Crimson Tide s’impose 19-14, grâce aux ingrédients habituels : une grosse défense et un excellent Derrick Henry (143 yards, 2 TD), auteur du touchdown de la victoire, à deux minutes de la fin.

Dans le duel des outsiders de la SEC Ouest, Ole Miss (24) s’est relancé face à Texas A&M (15). La fac d’Oxford l’emporte, 23 à 3, grâce à un bon Chad Kelly à la passe (26/41, 241 yards, 2 TD).

Stanford (10) continue sa montée en puissance. Le Cardinal a facilement disposé de Washington (31-14), en s’appuyant sur les 109 yards et un TD de Christian McCaffrey à la course. Sixième victoire consécutive pour les hommes de David Shaw, la cinquième intra-conférence.

Pour rester classé, Duke (23) a dû s’employer. Les Blue Devils ont eu besoin de quatre prolongations pour venir à bout de Virginia Tech, chez les Hokies. Il aura fallu une course improvisée du quarterback Thomas Sirk (19/39, 270 yards, 4 TD), sur la conversion à deux points, pour valider ce succès précieux, 45 à 43.

La défaite d’Utah fait clairement les affaires de UCLA, dans la Pac-12 Sud. Dans un duel de quarterbacks prometteurs, Josh Rosen (34/47, 399 yards, 3 TD) a pris le dessus sur son homologue des California Golden Bears (20), Jared Goff, pour un succès des siens, 40 à 24.

Pittsburgh (25) est toujours en vie ! Accrochés sur le terrain des Syracuse Orangemen, les Panthers s’imposent 23-20 dans les dernières secondes, après une feinte de punt converti en première tentative. Une victoire qui fait du bien au moral, pour les partenaires du running back Qadre Ollison, auteur de 103 yards et 2 touchdowns.

Pour la première de Mike Locksley, en tant que head coach, Maryland s’est incliné à domicile face à Penn State. Après être revenus à un point, les Terrapins sont tombés sur une grosse défense, concédant un fumble perdu, deux interceptions et un turnover on downs, sur leur quatre dernières possessions. Les Nittany Lions de Christian Hackenberg (13/29, 315 yards, 3 TD) s’imposent du même coup, 31 à 30.

Northwestern s’est relancé, après deux grosses claques reçues face à Michigan et Iowa. Les Wildcats s’imposent, avec la manière, à Nebraska (28-30). Comme souvent, le quarterback Clayton Thorson (126 yards et un touchdown au sol) a été précieux, tout comme la défense qui sauve une conversion à deux points, en fin de match.

La blessure du quarterback Joel Stave n’a pas coûté trop cher à Wisconsin. Les Badgers restent au contact d’Iowa et de Northwestern, dans la Big Ten Ouest, après une victoire à Illinois (13-24). Mention spéciale pour le receveur Alex Erickson, auteur de 177 yards et d’un touchdown, au total.

Les actions de la semaine

Nouvelle victoire convaincante pour Ohio State, sur le terrain de Rutgers (49-7). Nommé titulaire, pour la première fois de la saison, J.T. Barrett en a profité pour mettre en valeur Braxton Miller, dont les réceptions peuvent s’avérer spectaculaires.

Mettons fin à un cliché : Air Force, ce n’est pas que de la discipline ! La preuve, avec cette fantaisie offensive des Falcons, pour marquer un touchdown contre Fresno State. Au terme d’une double reverse, le receveur Jalen Robinette se dégage de la pression, avec un très bon spin move avant de trouver son quarterback Karson Roberts dans l’en-but. Victoire d’Air Force, 42 à 14.

Zoom sur : Paxton Lynch

Déjà auteur d’une très belle performance, la semaine passée, pour surprendre Ole Miss, le quarterback des Memphis Tigers, Paxton Lynch a encore sorti le grand jeu, au moment de découper la (moins prestigieuse) défense de Tulsa. Résultat : un festival offensif de Memphis, à l’extérieur, sur le score de 66 à 42. Le quarterback en a profité pour battre son record de yards à la passe, en carrière, avec un bilan de 447 yards en 32 lancés, et la bagatelle de 4 touchdowns. Essentiellement pocket passer, le natif de San Antonio, au Texas, s’est également offert un TD à la course, pour assurer un peu plus le succès des Tigers. Désormais classé, Memphis reste invaincu à 7-0 et brigue une place dans un bowl majeur en fin de saison, en tant que meilleure équipe ne figurant pas dans les conférences du Power 5. Un événement d’ampleur dont pourrait profiter Lynch, en vue d’une carrière NFL. Le junior ne cesse de progresser sous les ordres de Justin Fuente, ancien coordinateur offensif et mentor d’Andy Dalton à TCU. A l’instar de Blake Bortles, en 2014, la côte de l’intéressé grimpe auprès des scouts NFL. De quoi peut-être le voir sélectionner dès le premier tour de la draft en avril prochain …

lynch-memphis

A ne pas manquer en semaine 9

Georgia – Florida (13)

Classique de la saison, cette rivalité vieille d’un siècle pouvait avoir de grosses conséquences au sein de la division SEC Est. Malgré leurs deux défaites de suite, face à Alabama et Tennessee, et la grave blessure de leur coureur Nick Chubb, les Bulldogs ne sont qu’à une victoire de Florida au classement et pourrait donc leur repasser devant en cas de succès. Les récentes confrontations restent assez équilibrées, avec un bilan de 6-5 pour les Floridiens, lors des 11 derniers duels, tous joués à Jacksonville, ville voisine d’Athens et de Gainesville.

Temple (22) – Notre Dame (11)

C’est l’affiche inattendue de la semaine, entre deux équipes classées. Tombeur de Penn State en ouverture, Temple s’affirme au fil du temps comme une force majeure de la conférence AAC. Sa défense avait terrorisé Christian Hackenberg, mais elle devrait avoir pas mal de travail face à la bonne ligne offensive des Fighting Irish. Une guerre des tranchées, car le front seven de Notre Dame aura aussi son mot à dire pour continuer de croire aux playoffs.

Texas Tech – Oklahoma State (14)

Souvent passés ric-rac, comme face à Texas, Kansas State et West Virginia, Les Cowboys d’Oklahoma State ont un test d’envergure avant de recevoir les trois tauliers de la Big 12, Baylor, Oklahoma et TCU. Texas Tech possède en effet une attaque de haut niveau, qui avait notamment poussé Texas Christian dans ses derniers retranchements, avec un touchdown inscrit par les Horned Frogs à la dernière seconde. Si le Temple-Notre Dame s’annonce défensif, attendez-vous à pas mal de points dans cette rencontre !

Pittsburgh (25) – North Carolina

Deux programmes qui ne font pas de bruits, mais qui trônent en tête de l’ACC Coastal. Au duel avec Duke, pour disputer la prochaine finale de conférence, Panthers et Tar Heels se doivent de s’imposer pour rester au contact. L’occasion d’une confrontation intéressante entre deux cerveaux défensifs : le head coach de Pittsburgh, Pat Narduzzi (ex-Michigan State) et le coordinateur défensif de North Carolina, Gene Chizik (ancien champion national avec Auburn).

PARTAGER