PARTAGER

tj_yeldon_251015

Jacksonville Jaguars (2-5) – Buffalo Bills (3-4) : 34-31

Pour ce deuxième match de la saison à Londres, les spectateurs ont été comblés, car le match a été plein d’action et de belles prestations.

Une première mi-temps qui accouche de 40 points

Le premier quart est à l’avantage des Bills même s’il ne semble emballer personne. A l’exception d’un field goal rentré par Dan Carpenter, les équipes s’échangent punt sur punt. Mais l’impression générale laissée par Buffalo semble meilleure que celle laissée par leurs adversaires du jour. 3 à 0 pour les Bills après le premier quart.

Après un début de match ronronnant, la rencontre s’emballe dans le deuxième quart. Les Jaguars rentrent un premier touchdown par une passe de Blake Bortles (13/29, 182 yards, 2 TD, 1 INT) pour Allen Robinson, 7 à 3 pour Jacksonville. Les Bills repartent en attaque mais EJ Manuel (24/42, 298 yards, 2 TD, 2 INT) est sacké et perd le contrôle du ballon. Chris Clemons ne se fait pas prier et emmène le cuir dans la end-zone, 14 à 3 pour Jacksonville.

Les Bills doivent se relancer. Sur sa première passe du drive suivant, EJ Manuel est intercepté et Telvin Smith retourne pour un touchdown. 21 à 3 pour les Jaguars. EJ Manuel retourne donc sur le terrain mais il est intercepté à nouveau ! Les Jaguars attaque et TJ Yeldon marque sur une course. La transformation n’est pas bonne mais les Jaguars mènent 27 à 3 à 8 minutes de la fin de la première mi-temps.

C’est dans un stade en furie que EJ Manuel sauve les apparences en marquant un touchdown et en amenant son équipe à rentrer un field goal. 27 à 13 pour Jacksonville à la mi-temps.

Buffalo se réveille en deuxième mi-temps

Les Jaguars commencent le troisième quart temps par un drive marathon de près de 10 minutes mais sont stoppé sur la ligne des 1 yards. Jacksonville tente la 4ème tentative mais échoue et rend le ballon à Buffalo !

EJ Manuel remet en route le moteur et traverse tout le terrain avant d’être arrêté par le chrono et la fin du troisième quart.

Ce drive se conclut donc en début de quatrième quart mais malheureusement pour Buffalo ce n’est qu’un field goal. 27 à 16 pour Jacksonville, qui est à son tour en attaque. Deux possessions plus tard les Bills avancent bien, mais rendent le ballon à Jacksonville sur un fumble à quelques yards de la end-zone. Il reste alors 11 minutes avant la fin du match. Trois punts plus tard, Buffalo est encore en attaque et EJ Manuel envoi une passe de 58 yards pour Marcus Easley. La conversion à 2 points est réussie et Jacksonville ne mène plus que de 3 points pour un score de 27 à 24 pour les floridiens.

Les Bills sont complètement relancés et Blake Bortles se fait intercepter sur sa série suivante. Corey Graham amène le ballon dans la end-zone et dans un stade en fusion les Bills repassent devant 31 à 27. Les Jaguars ne se démontent pas et avancent enfin en attaque pour que Blake Bortles et progresse. Sur une 3e et 15 yards, Jacksonville bénéficie d’une pénalité pour une interférence défensive qui lui offre le touchdown. Un coup de sifflet très discutable mais crucial. Quelques secondes plus tard, Bortles lance un touchdown pour Allen Hurns, dans une ambiance à peine croyable. Jacksonville reprend l’avantage 34 à 31.

Il reste 2 minutes à EJ Manuel pour remonter 80 yards et ramener son équipe dans le match, mais les Bills rendent le ballon aux Jaguars sur une 4ème tentative ratée et 57 secondes à jouer. Les Jaguars l’emportent mais se sont fait peur.

PARTAGER