PARTAGER

Amari Cooper

San Diego Chargers (2-5) – Oakland Raiders (3-3) : 29-37

Oakland n’est peut-être pas l’équipe qui gagne le plus en NFL mais c’est certainement l’une des équipes les plus excitantes à voir jouer. Les playmakers du côtés de la baie sont jeunes et explosifs. Face aux Chargers, les Raiders ont fait trois quart-temps (quasi) parfaits avant de se relâcher lors de la dernière période laissant l’opportunité aux Chargers de revenir. Ce score en trompe l’œil, qui n’est pas révélateur de la domination des visiteurs. Pour preuve, leurs sept premiers drives se sont terminés par des points (4 touchdowns et 3 field goals).

C’est d’abord Latavius Murray qui bonifie l’interception de Malcom Smith -sur la deuxième passe de Philip Rivers- avec une course de 1 yard (0-7). Puis les points se sont enchaînés. Les grosses actions aussi. Que ce soit au sol avec Murray (15 courses, 85 yards) mais surtout dans les airs avec un Amari Cooper (5 réceptions et 133 yards) en très grande forme, les Chargers ne savaient plus où donner de la tête en défense. Forcément, c’est Derek Carr qui en a profité (24/31, 289 yards) avec trois touchdowns. Le premier vers son tight end rookie, Clive Walford pour 23 yards (3-17), puis les deux suivants sur deux « screen pass » vers Cooper pour 52 yards (3-30) puis Michael Crabtree pour 25 yards (6-37). Le quarterback des Raiders s’est montré efficace et précis ce dimanche.

Philip Rivers de nouveau surexploité

A l’inverse, en face, Philip Rivers n’a pas laissé la même impression que la semaine dernière. S’il approche encore une fois des 60 passes envoyées (58), le lanceur a cette fois été intercepté à deux reprises en début de rencontre, participant grandement au très mauvais début de match de sa franchise. Ses statistiques (38/58, 336 yards, 3 touchdowns et 2 iterceptions) sont toutefois un peu gonflées par un retour, sans grand espoir, durant le quatrième quart-temps. Il termine donc lui aussi avec trois touchdowns : un vers Ladarius Green (31 yards) et deux pour Danny Woodhead (8 et 6 yards) en fin de match permettant à son équipe d’inscrire 23 points dans les 15 dernières minutes.

En attendant, les Raiders attaqueront la semaine 8 avec un bilan équilibré alors que les Chargers eux enchaînent sur une troisième défaite consécutive. Deux dynamiques opposées donc pour ces deux équipes qui se retrouveront peut-être l’an prochain… à Los Angeles.

PARTAGER