PARTAGER

cam-newton_261015

Carolina Panthers (6-0) – Philadelphia Eagles (3-4) : 27-16

Sur le papier, les Panthers n’ont pas été parfaits, loin de là, puisque Cam Newton (14/24, 197 yards, 1 TD, 3 int – 4 courses, 20 yards, 1 TD) a été intercepté trois fois. Mais les Eagles n’ont pas su en profiter.

Sur le plan du score, Philadelphie est resté au contact pendant tout le match, sans donner toutefois l’impression de pouvoir y arriver. À trois minutes de la fin, les visiteurs ont par exemple récupéré le ballon avec huit points de retard (24-16). Sam Bradford (26/46, 205 yards, 1 int) a alors été sacké deux fois en quelques secondes, avant que sa passe sur 4e et 9 yards ne file devant Miles Austin. Un échec qui permet aux Panthers de récupérer le ballon en terrain adverse et d’inscrire un dernier field goal (27-16).

Au début du dernier quart, alors que Philadelphie était mené 21-16, Caleb Sturgis avait aussi raté un field goal de 50 yards qui aurait ramené son équipe à une longueur.

Des quarterbacks généreux

Les Panthers ont pris les commandes du match dès leur première série, avec une grosse course de Jonathan Stewart (24 courses, 125 yards), une réception de 25 yards de Corey Brown et une conclusion de Mike Tolbert (7-0). Sam Bradford est même intercepté sur la passe suivante, mais Cam Newton rend la pareille dès l’action qui suit. Deux passes, deux interceptions de suite. Ce sont ensuite quatre punts qui sont interceptés, avant que Caleb Sturgis ne réduise l’écart de 52 yards (7-3).

La réaction est immédiate. Ted Ginn gagne 43 yards sur un jeu renversé, et Cam Newton termine dans la end zone (14-3). Encore une fois, Newton n’arrive pas à capitaliser, puisqu’une interception suit, et que les visiteurs inscrivent un field goal avant la pause (14-6).

Au retour des vestiaires, les Panthers remontent encore le terrain, et Newton trouve Tolbert dans la end zone (21-6). Ryan Mathews (6 courses, 97 yards, 1 TD) répond avec un touchdown de 63 yards (21-13), et Sturgis profite d’une nouvelle interception lancée par Newton pour inscrire un field goal (21-16). Le réveil semble alors amorcé pour Philadelphie, mais le quatrième quart-temps ne donne finalement rien de plus que des occasions manquées.

Carolina et Cam Newton ont su aller chercher des gros jeux pour marquer et maintenir Bradford à 205 yards, avec cinq sacks. Ce n’était pas forcément parfait, mais l’invincibilité est préservée.

PARTAGER