PARTAGER

johnathan-joseph-lamar-miller-nfl-houston-miami-27-10-2015Le mercredi sur Touchdown Actu, c’est le jour du Power Ranking !

Dans un top 5 qui a passé plus de temps dans son canapé que sur les terrains ce weekend, rien de nouveau. En attendant le choc Packers – Broncos de dimanche prochain. Derrière, les Cardinals et Vikings blitzent de plusieurs places. Défaits pour les uns, pas vraiment convaincants convaincants pour les autres, les Jets et Falcons glissent légèrement. Mais rien d’alarmant. Les Giants et Seahawks se rassurent, alors que les Dolphins et leur attaque endiablée remontent le classement aussi vite qu’ils remontent le terrain.

Même chose pour des Rams qui avancent tapis dans l’ombre, des Raiders qui font plaisir à voir et des Redskins capables du meilleur comme du pire. Au jeu du meilleur comme du pire, les Steelers aussi ont leur petit mot à dire, mais cette semaine, c’est leur mauvais visage qui était de sortie. Même chose pour des Eagles sans mains, des Bills sans Tyrod Taylor, des Colts sans envie et des Cowboys sans quarterback.

En queue de classement les Bears au repos s’offrent une semaine de répit. À l’inverse de Ravens et Lions qui n’en finissent plus de faire pleurer leurs fans. Ceux des Jaguars doivent avoir le sourire, eux. Pour une fois.

Qui carbure en ce moment ? Qui cale ? Qui dégringole ? Voici notre classement. Une hiérarchie qui ne se base pas sur le nombre de victoires, mais seulement sur la forme du moment. Si deux équipes sont proches et qu’elles ne se sont pas affrontées récemment, on se demande laquelle l’emporterait si le match se jouait ce jour. Battre la meilleure équipe ne vous propulsera pas au sommet de ce classement en un claquement de doigts. On peut gagner et perdre quelques places, s’incliner et grimper de quelques rangs. Eh oui, c’est l’impitoyable loi du Power Ranking !

ÉquipeBilan Classement+/-Commentaire
6-01-Aaron Rodgers vs. La défense de Denver. Oubliez Peyton, ça sera ça le vrai duel de dimanche soir.
6-02-Pas de jeu au sol ? Pas de problème.
6-03-Une équipe sans grands défauts et toujours sans défaite.
6-04-Jusqu'à quand la défense va-t-elle jouer les cache-misère ? Réponse dimanche soir...
6-05-Comme quoi, on peut gagner sans receveur dans la NFL.
5-26+3Après Kurt Warner, c'est au tour de CJ2K de nous faire le coup de la cure de jouvence dans le désert.
4-27-1Ils ont éteint le jeu au sol, ils se sont fait allumer par Tom Brady.
4-28+2Minnesota Blitzkrieg.
6-19-1La victoire la plus laide de l’année.
4-310+3En une action, le retourneur le plus cher de l'histoire (aka Dwayne Harris) a justifié ses 11 millions garantis.
3-411+3Marshawn Lynch = BeastMode
Ligne offensive = PassoireMode
3-312+8Les Dolphins ressemblent enfin à ce qu'on attendait d'eux en début de saison.
3-313+5À ce rythme là, Todd Gurley va gagner plus de yards au sol que Nick Foles dans les airs à chaque match.
4-314-7Landry Jones n'est pas #3 par hasard. Vite Big Ben, reviens !
3-315+7Ils ont éCarrtelé les Chargers.
3-416+7Appelez le Captain Kirk ! Au moins le temps d'une semaine.
3-417-6Drop Eagles Drop !
3-418-6Docteur E.J. et Mister Manuel.
2-519-4Les Chargers sont tombés dans un trou noir.
3-420+4Il y a des jours comme ça où Mark Ingram aime nous rappeler pourquoi il a été choisi au premier tour.
3-421-5Les Colts se sont enrayés le temps d’une mi-temps. Après, il était déjà trop tard.
2-522-3Les Browns sont tombés sur un mur. Josh McClown en a mangé un.
2-523+2Les Lions les attendent à Londres, de quoi espérer un deuxième succès consécutif.
2-424-7Matt Casserole.
2-525-4Ces 49ers sont aussi inoffensifs que Trent Richardson.
2-426+1Les Boucaniers se sont sabordés. Un comble.
1-627-1Les rois des comebacks ratés.
2-528+4Lentement, l'attaque prend forme. Pour le reste, le chantier du siècle se poursuit.
2-429-Pour la première fois de la saison, Jay Cutler n'a pas concédé le moindre turnover.
2-530-2Ryan Mallett a raté son avion. Ses coéquipiers auraient mieux fait d’en faire autant.
1-531-Sa première victoire en NFL lui tendait les bras, mais Zach a Mettenmerdé.
1-632-2Léo le Lion > Detroit Lions.
PARTAGER