PARTAGER

Le match de la semaine

duke-miami

Duke (22) – Miami (FL) : 27-30

24 à 19 pour les Miami Hurricanes. Il reste six secondes au chronomètre, et les Duke Blue Devils se retrouvent sur une première et Goal à un yard de l’en-but floridien. Le quarterback Thomas Sirk (31/52, 258 yards, TD) prend ses responsabilités et profite des blocks pour pénétrer dans la end-zone ! 25-24 puis 27-24 pour Duke, après un jeu identique sur la conversion à deux points. Pour le premier match de Miami, depuis le licenciement du coach Al Golden, l’issue semble encore la même.

D’autant que sur le coup de pied de réengagement, les locaux tapent court avec un ballon récupéré sur les 30 yards des ‘Canes. Les passes latérales se multiplient, mais les Floridiens ne cessent de reculer sous le pressing adverse. Le coureur Mark Walton est même tout près de mettre un genou au sol sur un plaquage. Pourtant, sur la huitième passe à destination de Corn Elder, une brèche semble s’ouvrir. Quatre bloqueurs devant le cornerback et une opportunité à saisir pour Miami. Les quatre joueurs font leur travail à merveille en délivrant tour à tour de nouveaux espaces, le long de la ligne de touche. Shaquille Powell a beau revenir pour Duke, le running back est effacé sur un ultime cut d’Elder, qui s’en va plonger dans l’en-but, après un raid de 91 yards. Pour ajouter un peu plus de dramaturgie à l’événement, une interminable révision vidéo vient valider l’action décisive de Miami. Le Wallace Wade Stadium n’en croit pas ses yeux, abasourdi par cette improvisation miraculeuse. Duke perd un match précieux dans la course au titre de division ACC Coastal, mais peut également nourrir des regrets sur l’ensemble de la partie.

Trou d’air en première période

A commencer par ce premier drive que les Blue Devils démarrent dans les quinze yards adverses, après un fumble de Mark Walton, sur équipes spéciales. Mais les locaux et Parker Boehme doivent rendre le ballon sur une position goal line infructueuse et une quatrième tentative manquée. Quelques minutes plus tard, Thomas Sirk trouve Max McCaffrey (9 réceptions, 90 yards), pour une réception de 31 yards, dans la zone rouge des Hurricanes. Mais le receveur commet un fumble dans la foulée, pour rendre le cuir à son adversaire. The U ne se prive pas pour sanctionner ces erreurs, avec une réception d’Herb Waters et un fumble recouvert de Sunny Odogwu pour scorer à deux reprises. 14-0 pour les joueurs de Larry Scott, en milieu de deuxième quart-temps. Duke réagit instantanément, avec un field goal de Ross Martin, mais ce dernier manque une autre tentative juste avant la pause, pour laisser onze points d’avance aux Floridiens (3-14).

Au retour des vestiaires, les locaux sont plus incisifs, et marquent d’entrée sur une course de 24 yards de Jela Duncan (7 courses, 51 yards, TD). Par la suite, le quarterback de Miami, Malik Rosier (20/29, 272 yards, 2 TD, INT), est intercepté par Jeremy McDuffie, avant d’être sacké par Marquies Price dans son en-but pour un safety favorable à Duke (12-14).

Les Hurricanes ont beau se redonner de l’air avec un touchdown à la réception, de Stacy Coley, puis un field goal de Michael Badgley (12-24), les Blue Devils ne doutent pas. Ils répondent immédiatement sur un touchdown à la réception de Johnell Barnes, sur une passe de 19 yards de Thomas Sirk. 24 à 19 pour Miami, avant cette fin de rencontre complétement folle, qui coûtera cher à Duke. Co-leaders de l’ACC Coastal avant cette semaine, les joueurs de David Cutcliffe voient North Carolina leur passer devant devant au classement, et pourrait faire une croix sur une finale de conférence, en cas de défaite chez les Tar Heels, samedi prochain.

Autres principaux résultats

Clemson (3) continue d’impressionner. Après avoir déroulé à Miami, la semaine dernière, les hommes de Dabo Swinney l’emportent à North Carolina State avec la manière. Victoire 56-41, grâce comme souvent au quarterback Deshaun Watson (23/30, 383 yards, 5 TD).

TCU (5) reste aussi au contact, après une victoire facile contre West Virginia. 40 à 10, score final pour les Horned Frogs, avec les 388 yards et 3 touchdowns à la passe de Trevone Boykin.

Stanford (8) s’est fait très peur, mais s’impose à Washington State, dans un match d’une haute intensité. Longtemps menés, les coéquipiers de Kevin Hogan (14 courses, 112 yards, 2 TD) sont revenus en fin de match avant de compter sur un field goal manqué du kicker des Cougars.

Dans le duel entre équipes classées, Notre Dame (9) ne s’est pas fait surprendre à Temple (21). Pourtant, les Fighting Irish ont dû attendre les dernières minutes avant d’inscrire le touchdown de la victoire, à 24-20. DeShone Kizer (342 yards et 3 TD au total) a été précieux, tout comme le cornerback KeiVarae Russell, auteur d’une interception décisive.

Peu de suspense dans le classique entre Florida (11) et Georgia. Les Gators décrochent un succès solide, 27 à 3, pour conforter leur place de leader dans le SEC Est. Ils ont pu compter sur un très bon Kelvin Taylor au sol (121 yards, 2 TD).

Pour avoir peur, lors d’Halloween, il fallait regarder la défense de Texas Tech. Opposée à Oklahoma State (12), la défense des Red Raiders a véritablement été corrigée, pour s’incliner 70 à 53 sur son sol. Le receveur James Washington s’est notamment régalé avec 200 yards en 4 réceptions, pour deux touchdowns.

La défense de Michigan (15) est un brin plus rassurante, avec une position goal line annihilée à la dernière seconde face à Minnesota, pour un succès des Wolverines, 29 à 26. Le quarterback des Golden Gophers, Mitch Leidner, avait pourtant fait le travail, du haut de ses 313 yards et de son touchdown à la passe.

Petite frayeur pour UCLA (24), mais les Bruins restent au contact de Utah, dans la Pac-12 Sud, après un succès in-extremis contre Colorado. Les joueurs de Jim Mora Jr. s’imposent 35-31, grâce aux coureurs Paul Perkins (118 yards, TD) et Soso Jamobo (auteur du touchdown de la victoire).

North Carolina a donc remporté un succès important, dans la course à l’ACC Costal. Les Tar Heels écartent du même coup Pittsburgh (23), battu en Pennsylvanie, 19 à 26. A noter les 126 yards et le touchdown de Ryan Swtizer pour le programme de Chapel Hill.

Pour son premier match comme titulaire avec Texas A&M, le quarterback Kyler Murray a régalé contre South Carolina. Le joueur de première année cumule 379 yards et deux touchdowns au total pour obtenir le succès des siens, 35 à 28.

C’est une semaine qui sourit pour Purdue. Les Boilermakers ont battu, avec la manière, l’historique programme de Nebraska, 55 à 45. S’il a encore été oublié en attaque, Anthony Mahoungou a tout de même été décisif avec un onside kick recouvert, pour un touchdown de Markell Jones dans la foulée.

Les actions de la semaine

Les raisons du transfert de Vernon Adams à Oregon ? Elles se résument sur cette action, où le quarterback gagne du temps pour trouver ses cibles dans l’en-but. Gêné par son coéquipier, Dwayne Stanford trouve quand même le moyen de réceptionner de manière ultra-spectaculaire, contre Arizona State. Victoire des Ducks en triple prolongation, 61 à 55.

L’orgie offensive du Texas Tech – Oklahoma State a permis au receveur Jakeem Grant de s’amuser un peu. Sur une réception, le joueur des Red Raiders réalise un slalom XXL sur plus de 90 yards avant de placer les Texans en position goal line. Pas suffisant pour empêcher la défaite de son équipe.

Courir vite et avoir de bonnes mains, c’est important pour un receveur. Mais Travis Rudolph démontre qu’on peut avoir le « total package » avec des yards après réception obtenus tout en puissance, par le joueur de Florida State, contre Syracuse (45-21).

Zoom sur : Adoree Jackson

Malgré le récent renvoi du head coach Steve Sarkisian, USC semble aller mieux ces dernières semaines. Après un brillant succès face à Utah, programme invaincu du moment, les Trojans ont enchaîné lors du derby local, à California. Une victoire 27 à 21, acquise notamment grâce à un touchdown sur retour d’interception d’Adoree Jackson. Joueur de deuxième année, le natif de Belleville, dans l’Illinois, est le couteau-suisse du programme de Los Angeles, capable de jouer receveur et cornerback, à l’instar de Deion Sanders ou Patrick Peterson. Si, offensivement, le numéro 2 s’est peu montré avec 2 réceptions et 18 yards, son interception de 56 yards intervient à un moment clé de la rencontre, pour tuer tout suspense, et permettre aux visiteurs de mener 27 à 7. Egalement returner, Jackson prouve qu’il est un playmaker dangereux, partout où il se trouve. Son implication en attaque pourrait d’ailleurs augmenter, avec la blessure de Juju Smith-Schuster, blessé à la main face aux Golden Bears.

jackson-cal

A ne pas manquer en semaine 10

Alabama (7) – LSU (4)

Le parcours du combattant d’Alabama va connaître un nouveau virage, avec la réception d’LSU, le leader de la SEC Ouest. Brillant à Georgia et Texas A&M, le Crimson Tide vise un succès qui lui permettrait de reprendre les commandes de sa division. Sur le plan individuel, le duel de coureurs Derrick Henry – Leonard Fournette a de quoi faire saliver.

Clemson (3) – Florida State (17)

La défaite des Seminoles à Georgia Tech a redistribué les cartes. Mais Florida State n’a besoin que d’une victoire du côté de Death Valley pour chiper la tête de l’ACC Atlantic à Clemson. Les Floridiens restent d’ailleurs sur trois succès consécutifs contre leurs principaux rivaux de la division.

Oklahoma State (12) – TCU (5)

Si elles ont tous deux gagnés à Texas Tech, Oklahoma State et TCU ont concédé plus de 100 points au total aux Red Raiders. Pas sûr que cette rencontre soit défensive, mais elle sera à coup sûr un tournant de la saison entre deux formations toujours invaincues en 2015.

North Carolina – Duke (22)

C’est habituellement un choc du basket universitaire. Vainqueur à Pittsburgh, North Carolina a pris les devants dans l’ACC Coastal, mais devra mater Duke à domicile pour ne pas voir son adversaire lui repasser devant au classement. Nul doute que les hommes de David Cutcliffe seront revanchards, après leur défaite crève-cœur, face à Miami.

PARTAGER