PARTAGER

johnny-manziel-nfl-cincinnati-bengals-cleveland-browns

Qui dit match du jeudi dit match de division et forcément : rivalité. Il s’agit en plus ici de la lutte de l’état d’Ohio. Comme en semaine 8, il y a un grand favori et il s’agit des Bengals de Marvin Lewis, eux qui réussissent un début de saison parfait avec un bilan de 7-0. Malgré cela, et comme toujours en NFL, il faudra faire attention à l’équipe la moins forte sur le papier, d’autant plus que les Browns réussissent souvent de belles performances quand on ne les attend pas.

Coup d’envoi dans la nuit de jeudi à vendredi à 2h25
Cincinnati Bengals (7-0) – Cleveland Browns (2-6)

Johnny Manziel fera son retour comme titulaire au poste de quarterback, lui qui avait commencé et joué tout le match en semaine 2, développant une relation intéressante avec Travis Benjamin. Manziel aura l’occasion de montrer en primetime qu’il a bien le niveau d’un quarterback NFL, et s’il y parvient, il pourrait bien ravir le poste de titulaire à Josh McCown.

Les Browns doivent limiter A.J. Green

Depuis 2011, A.J. Green est un monstre dans les matches de division. Avant le match de ce jeudi, il se place à la 3e position au nombre de réceptions avec 135 unités, 2e au yards reçus (1’971) et 3e au nombre de touchdowns réceptionnés avec un total de 14. Le problème pour Cleveland, c’est que son secondary est décimé par les blessures avec notamment Joe Haden et Donte Whitner absents. A.J. Green aura donc à nouveau l’opportunité de bien remplir la feuille des statistiques.

La bataille des lignes, comme souvent, sera la clé du match car avec des remplaçants dans le secondary, les Browns se verront obligés d’exercer une pression de tous les instants sur un Andy Dalton en pleine confiance. Malheureusement pour Cleveland, leur défense, actuellement en 22e position au nombre de sacks (13), aura de la peine à déranger Dalton qui possède la 3e meilleure ligne offensive avec seulement 9 sacks encaissés. Dans l’autre sens, l’histoire se répète. La ligne offensive de Cleveland a concédé 27 sacks et pointe au 28e rang dans ce domaine, alors que la ligne défensive de Cincinnati fonctionne à merveille et se place au 8e rang avec un total de 20 sacks. Si la logique est respectée, les Bengals ne devraient pas avoir de problèmes à se défaire d’une équipe des Browns à la fois moins bien armée et en moins bonne santé.

PARTAGER