PARTAGER

tyler-eifert_061115

Cincinnati Bengals (8-0) – Cleveland Browns (2-7) : 31-10

Les Browns ont résisté une mi-temps, mais les Bengals sont trop forts, trop complets. Toujours aussi bien entouré, Andy Dalton (21/27, 234 yards, 3 TDs) a calmement distribué le jeu. En dehors d’un punt bloqué en fin de match, Cincinnati n’a pas perdu un seul ballon.

Entreprenants en début de match, les joueurs de Cleveland ont été complètement verrouillés après la mi-temps. Le temps que les locaux ne se détachent de manière inéluctable. Et si Johnny Manziel (15/33, 168 yards, 1 TD) a montré quelques progrès, il reste trop juste pour porter son équipe sur l’ensemble d’un match, surtout face à une telle défense et avec des receveurs si inconstants.

Tyler Eifert partout

Le premier quart est marqué par deux longs drives. Les Bengals réussissent parfaitement leur entrée en matière, avec une passe d’Andy Dalton pour Tyler Eifert (5 rec, 53 yards, 3 TDs) dans la end zone. Les Browns répondent avec un field goal. Une nouvelle série de quasiment sept minutes de Cincinnati se boucle sur la même issue : Dalton pour Eifert, touchdown (14-3). Grâce à quelques échappées et l’aide de Gary Barnidge (2 rec, 35 yards), Manziel remonte le terrain et trouve Duke Johnson pour un touchdown (14-10) à 19 secondes de la mi-temps.

Mais au retour des vestiaires, Cincinnati hausse le ton. Un field goal, une course de 25 yards pour un touchdown de Mohammed Sanu et un nouveau touchdown de Eifert portent le score à 31-10 avant même que les Browns n’aient gagné un seul first down en deuxième mi-temps. Cleveland avance sur sa dernière série du match mais échoue sur une quatrième tentative.

Les Bengals ont donné la leçon dans la deuxième partie du match, et sans vraiment donner l’impression de forcer. La franchise poursuit donc le meilleur début de saison de son histoire.

PARTAGER