PARTAGER

ryan_tannehill_071015Ryan Tannehill a un temps été receveur à la fac, et il dispose d’une mobilité au-dessus de la moyenne pour un quarterback NFL.

Pourtant, il n’a utilisé ses jambes que 17 fois cette saison, pour un total de 44 yards. C’est moins que Andy Dalton, Matt Cassel ou Eli Manning cette saison. Une situation étrange, que son coach aimerait bien voir changer.

« C’est toujours dans notre plan de jeu. Est ce que nous aimerions le faire courir davantage ? Oui », assure Dan Campbell au Miami Herald.

Une explication ?

« C’est en partie notre décision. Et c’est en partie la décision des défenses que nous affrontons… », explique le coordinateur offensif Bill Lazor. « Parfois nous avons appelé des courses, mais nous ne voyions pas ce que nous voulions, et nous ne voulions pas qu’il court là-dedans. […] Et parfois nous avons appelé des read, ce qu’ils nous montraient faisait qu’il devait donner le ballon. […] Il y a certaines équipes que nous avons joué pour lesquelles on pouvait voir que c’est ce qu’ils avaient prévu : « s’assurer que Tannehill ne nous fasse pas mal au sol. » »

Il va donc falloir être plus surprenant.

PARTAGER