PARTAGER

alex_smith_221115

San Diego Chargers (2-8) – Kansas City Chiefs (5-5) : 3-33

La notion de tanking n’a pas vraiment sa place en NFL. Alors comment expliquer la performance des Chargers de San Diego dimanche à domicile ? Après avoir perdu une série de matches tous plutôt serrés, Philip Rivers (19/30, 178 yards, 1 int) et ses coéquipiers ont littéralement abandonné les uns après les autres. D’abord la ligne offensive, puis l’attaque en général, puis la défense en fin de match. Le meilleur joueur pour les Chargers sur le terrain était probablement LaDainian Tomlinson dont le maillot a été retire à la mi-temps par San Diego. Pour les Chiefs, tout s’est passé tranquillement. Des passes courtes, du jeu au sol efficace. Et une défense monstrueuse.

Les Chiefs ouvrent la marque sur leur premier drive. Le lineman Dontari Poe se voit hériter du ballon pour une course d’un petit yard : touchdown, sans extra-point, 6-0. Les Chargers inscrivent leurs seuls points du match au pied grâce à un joli field goal de 52 yards de Josh Lambo. Mais les visiteurs enchaînent les points au pied jusqu’à la pause pour mener 12-3.

En revenant sur la pelouse, la défense de Kansas City continue de faire déjouer Philip Rivers . Déjà bien sous pression, le quarterback des Bolts lance une balle un peu n’importe comment que Justin Houston se fait une joie d’intercepter pour retourner en touchdown. L’air dépité de Philip Rivers en dit long sur le moral des Chargers qui sont menés 19-3 à ce moment du match.

Fin de match cauchemar

La balade de santé continue alors pour Alex Smith (20/25, 253 yards, 33 yards au sol) qui se permet même quelques courses. La fin du match est dictée par Spencer Ware (11 ballons, 96 yards, 2 TD). Le coureur de Kansas City inscrit deux touchdowns de 3 yards à chaque fois, portant le score final à 33-3. Côté San Diego, on cherche encore un jeu au sol : Melvin Gordon n’a gagné que 37 yards en 15 courses au cours du match. Depuis le début de la saison, il est le deuxième pire rookie au niveau des yards en moyenne par course depuis 2000, juste devant un certain Trent Richardson.

Les Chargers ont particulièrement souffert parce que la ligne offensive a pris l’eau face aux assauts répétés de Tamba Hali et Justin Houston. Ce dernier a marqué un touchdown sur une interception et Hali a sacké Rivers à deux reprises et l’a touché trois fois. Si le quarterback de San Diego se réveille en pleine nuit en sursaut dans les prochains jours, ce n’est pas à cause de ses enfants qui ne dorment pas, c’est qu’il aura eu un cauchemar dans lequel le pass-rush des Chiefs lui fonçait dessus.

PARTAGER