PARTAGER

j-j-nelson_231115

Arizona Cardinals (8-2) – Cincinnati Bengals (8-2) : 34-31

C’était presque trop facile. Alors que Cincinnati avait réussi a combler un retard de 10 points dans le dernier quart pour égaliser (31-31), les Cardinals ont récupéré le ballon avec 58 secondes à jouer et aucun temps-mort.

Carson Palmer lance alors des passes de 19, 18 et 20 yards pour arriver en terrain adverse. Comme ça. Proprement. Et alors que Chandler Catanzaro s’apprêtait à tenter le coup de pied de la victoire à environ 40 yards des poteaux, une pénalité est sifflée aux Bengals pour avoir tenté de simuler le snap vocalement. L’arbitre était juste derrière, et Domata Peko s’est fait attraper. Arizona avance de 14 yards, et Catanzaro réussit le coup de pied de la gagne à 32 yards. Il ne reste alors plus qu’une seconde et la dernière action ne donne rien.

Montagnes russes

Dans ce match agréable et offensif, ce sont les Bengals qui prennent le meilleur départ. En défense, d’abord, puisqu’ils interceptent deux fois Carson Palmer (20/31, 317 yards, 4 TDs, 2 int) dans le premier quart. Andy Dalton (22/39, 315 yards, 2 TDs) trouve ensuite Tyler Eifert (3 rec, 22 yards, 2 TD) pour le premier touchdown du match. Palmer et Daniel Fells répliquent, mais c’est Jeremy Hill (13 courses, 45 yards, 2 TDs) qui met Cincinnati devant à la pause après un touchdown qui boucle un drive de plus de huit minutes.

Au retour des vestiaires, Arizona a réglé la mire. Palmer envoie J.J. Nelson (4 rec, 142 yards, 1 TD) dans la end zone pour un touchdown de 64 yards.

C’est ensuite Josh Brown (3 rec, 43 yards, 1 TD) et David Johnson (2 rec, 17 yards, 1 TD) pour des touchdowns de 18 et 16 yards. À la fin du troisième, les locaux ont repris l’avantage 28 à 14.

Malgré un nouveau touchdown de Hill en début de quatrième (28-21), Arizona semble tenir bon en forçant un fumble de Dalton à un peu moins de 9 minutes du terme. Un coup de pied de Catanzaro creuse même l’écart (31-21). Mais Cincinnati réussit l’enchainement parfait : touchdown d’Eifert, stop défensif rapide et field goal. Le score est de 31 partout, mais il reste une minute et trois secondes à jouer. Suffisant pour un Palmer et une attaque impressionnants.

Ces deux équipes ont livré une belle partie, et elles ont toutes les qualités pour se retrouver très loin en playoffs.

PARTAGER