PARTAGER

carolina-panthers-thanksgiving-2015-prLe mercredi sur Touchdown Actu, c’est le jour du Power Ranking !

Les Panthers s’éclatent et éclatent tout sur leur passage. Ça n’était qu’une question de temps, les voilà en tête du power ranking. Depuis leur revers au TCF Bank stadium de Minneapolis le 30 novembre 2014, les hommes de Ron Rivera n’ont plus connu le goût amère de la défaite en saison régulière. Et au vu de leur calendrier, on se demande bien si ça arrivera cette année. Les Pats ne peuvent pas en dire autant. Au bout du suspense, ils ont dit adieu à leur invincibilité. Du suspense, il en a fallu aussi pour que les Cardinals s’imposent à Frisco et confortent leur place sur le podium.

Derrière, les Bengals se reprennet. Les Vikings et un Adrian Peterson en mode MVP en font de même. Pour les Packers, c’est la soupe à la grimace. Une semaine après s’être imposé avec la manière, Aaron Rodgers et compagnie se prennent un nouveau gadin à la maison. Les Chiefs n’en finissent plus de gagner. Les Jets et Seahawks s’offrent des succès précieux dans la course aux playoffs. Les Giants voient les Redskins fondre sur eux. Oui, oui ! Les Redskins. Les Falcons continuent leur opération sabordage, alors que les Colts et les Texans sont partis pour se disputer le titre de l’AFC Sud jusqu’au bout.

Les Raiders regagnent enfin. Les Saints n’ont toujours pas retrouvé leur défense. Les Dolphins non plus. Malgré tous leurs efforts, dixit leur coach, les Rams sont en perdition. Thanksgiving oblige, les Eagles ont fait preuve d’une générosité presque émouvante. Les Lions n’en demandaient pas tant. Les Chargers rebondissent et cèdent déjà leur place de lanterne rouge à des habitués : les Browns. Les joueurs de Cleveland enchaînent les défaite comme OBJ les réceptions d’extraterrestre, mais cette fois-ci, à l’image du receveur, ils l’ont fait avec la manière.

Qui carbure en ce moment ? Qui cale ? Qui dégringole ? Voici notre classement. Une hiérarchie qui ne se base pas sur le nombre de victoires, mais seulement sur la forme du moment. Si deux équipes sont proches et qu’elles ne se sont pas affrontées récemment, on se demande laquelle l’emporterait si le match se jouait ce jour. Battre la meilleure équipe ne vous propulsera pas au sommet de ce classement en un claquement de doigts. On peut gagner et perdre quelques places, s’incliner et grimper de quelques rangs. Eh oui, c’est l’impitoyable loi du Power Ranking !

ÉquipeBilan Classement+/-Commentaire
11-01+1Attention, carnage en vue au Superdome dimanche prochain.
10-12-1New England Patatra.
9-23-Grâce à leur attaque XXL ou leur défense de playmakers, les Cards sont capables de gagner de n'importe quelle manière.
9-24+1Denver Broncosweiller.
9-25+1Green, la couleur préférée d'Andy Dalton.
8-36+1Comme un bon vin, Adrian Peterson se bonifie avec le temps. Et le millésime 2015 a l'air aussi prometteur que le 2012.
7-47-3Lambeaux Field. Les Packers ne savent plus gagner chez eux. Aaron ne sait plus être (systématiquement) clutch.
6-58+2Trois passes de 30+ yards. Une première pour Alex Smith. Autant qu'au cours de ses 26 derniers matchs.
6-59+2Excell Wilson.
6-510-2Lancer 450+ yards contre la LOB, c'est bien. Lui faire des offrandes en pagaille, c'est moins bien.
6-511+1Matt Hasselbeck n'a peut-être plus un poil sur le caillou, mais il est toujours invaincu.
6-512+2Marshall Matters.
5-613+3Kirk CousWins.
5-614-520e match avec 3 interceptions pour Eli. Le maître en la matière. Un modèle.
5-615+2Les Raiders regoûtent à la victoire. Tant mieux, elles pourraient bien être rares d'ici la fin de la saison.
6-516+3DeAndre Hopkins a été inhabituellement calme. Mais face aux Saints et leurs défenseurs en soutane, on peut se le permettre.
5-617+4Dans la famille Je-Gâche-la-Fête je voudrais le Bear.
5-618-5Les Bills, cette ode à l'inconstance.
5-619-4Jameis Winston s'est fait un nouveau pote : le synthétique du Lucas Oil Stadium.
4-720+4On avait presque oublié que Matthew Stafford était capable de ce genre de prestation.
6-521-1Les Falcons avaient la meilleure défense au sol de la ligue. Mais ça, c'était avant que Peterson ne passe dans le coin.
4-722-Ils ont nagé après le score tout le match.
4-723+5Après la pire fin de match possible face aux Jaguars, les Ravens viennent de nous offrir la meilleure.
4-724+1Blake Bortles apprend toujours les règles.
4-725-7Nick Falls. Et toute l'équipe avec lui.
4-726-3Il n'y a pas que le vestiaire qui a lâché Chip Kelly visiblement. Le terrain aussi.
3-827+5Du bon vieux Philip Rivers vintage comme on l'aime (sauf si on fait partie des 15 fans des Jaguars).
3-828+1San Francisco 0/9ers. Blaine Gabbert n'a pas converti la moindre troisième tentative.
4-729-3Pour la première fois depuis 10 ans, les Saints n'ont pas inscrit de touchdown.
3-830-3Tony se roblesse. Les Cowboys roperdent.
2-931-1On se demande encore qui Marcus Mariota cherchait sur sa dernière interception à 50 secondes de la fin.
2-932-1Ou comment résumer les 25 dernières années des Browns en une action.
PARTAGER