PARTAGER

quinton-dunbar-washington_02122015

Chaque mercredi, Touchdown Actu vous propose un tour d’horizon des meilleures performances des rookies de la NFL. Vous aurez donc droit au rookie offensif et défensif de la semaine, ainsi qu’à un Top 5 pour les autres débutants qui auront également brillé.

Rookie offensif de la semaine

Amari Cooper (WR) – Oakland Raiders : 7 réceptions, 115 yards
Après une série décevante de trois revers consécutifs, les Raiders ont rebondi dans le Tennessee. Très discret pendant le match précédent à Detroit, Amari Cooper s’est réveillé contre les Titans. Un bien beau dimanche pour l’attaquant de 21 ans, devenu à cette occasion le receveur novice le plus prolifique de l’histoire de la franchise californienne. Parfois magique, souvent gracieuse, la cible préférée de Derek Carr a encore montré toute l’étendue de son talent et devrait aisément franchir le cap des 1000 yards cette année. Un total pas atteint par les airs à Oakland depuis l’exceptionnel Randy Moss en 2005.

Rookie défensif de la semaine

Quinton Dunbar (CB) – Washington Redskins : 2 plaquages, 3 passes déviées, 1 interception
À sa sortie de Florida, Quinton Dunbar n’a pas été recruté par Washington pour endosser un rôle de titulaire, mais dans le but d’apporter de la profondeur à l’effectif de Jay Gruden. Cependant, les blessures s’accumulent en NFL et ce weekend, face aux Giants, les Redskins ont sollicité le cornerback de 23 ans pour pallier l’absence de Chris Culliver. Pas impressionné, celui-ci a parfaitement répondu durant le succès des siens. Lorsque les New-Yorkais ont tenté de revenir, le natif de Miami a réussi à repousser les assauts adverses, captant notamment une passe d’Eli Manning dans son en-but. Une véritable révélation.

Top 5 des autres rookies de la semaine

1. Thomas Rawls (RB) – Seattle Seahawks : 21 courses, 81 yards, 1 touchdown
Marshawn Lynch est-il toujours indispensable à Seattle ? C’est désormais loin d’être une certitude. Opéré il y a quelques jours, le vétéran doit maintenant se soigner et surtout, son remplaçant Thomas Rawls ne cesse de briller. Complimenté par Pete Carroll, le coureur de 22 ans apporte sa jeunesse et son envie à l’escouade terrestre des Seahawks. Ses efforts réguliers permettent à Russell Wilson de respirer. Ensemble, les deux hommes font avancer l’attaque de façon efficace. Malgré la perte de Jimmy Graham, ils ont dominé des Steelers repartis du CenturyLink Field avec pas moins de 39 points dans leurs valises.

2. Adrian Amos (S) – Chicago Bears : 9 plaquages
Trois victoires d’affilée à l’extérieur, les Bears surfent actuellement sur une bonne dynamique et continuent de surprendre. La partition convaincante livrée par Chicago à Green Bay le soir de Thanksgiving n’a fait que confirmer cette tendance. Au sein de la défense dirigée par le coordinateur Vic Fangio, Adrian Amos progresse et s’épanouit. Le défenseur de 22 ans est venu stabiliser le dernier rideau de l’équipe, un secteur vraiment fragile avant son arrivée. Ses qualités naturelles apparentes peuvent sans doute faire de lui le safety du futur dans l’Illinois. Une jolie trouvaille au 5e tour.

adrian-amos-bears_02122015

3. Javorius Allen (RB) – Baltimore Ravens : 12 courses, 55 yards + 4 réceptions, 29 yards, 1 touchdown
Il reste quelques rayons de soleil à Baltimore, même si ce n’est pas évident à remarquer en ce moment. Au relais de Justin Forsett, touché au bras et placé sur la réserve des blessés, Javorius Allen prouve qu’il est une alternative crédible. À Cleveland, le running back de 24 ans a utilisé sa polyvalence pour offrir des solutions à Joe Flacco Matt Schaub. Tenace, rapide, puissant et doté d’une excellente vision du jeu, l’ancien d’USC semble avoir les moyens de produire une fin d’exercice prometteuse et ainsi s’installer en tant qu’élément important chez les Ravens. Affaire à suivre du côté du Maryland.

4. Max Garcia (OG) – Denver Broncos
Privée de plusieurs de ses membres, dont l’expérimenté tackle Ryan Clady, la ligne offensive de Denver se débrouille pourtant de manière admirable. Au cours de la réception des Patriots, les Broncos ont en effet amassé 179 yards au sol, leur record cette saison. C’est d’ailleurs une percée de 48 longueurs de C.J. Anderson, dans le sillage de ses bloqueurs, qui a scellé le sort de la rencontre. Pour le premier match débuté de sa carrière professionnelle, Max Garcia a été largement à la hauteur de l’évènement. Le numéro 73 a créé de nombreux espaces, sans commettre trop de fautes en protection de Brock Osweiler.

5. DeVante Parker (WR) – Miami Dolphins : 4 réceptions, 80 yards, 1 touchdown
Libéré, délivré ! Fantomatique jusqu’ici, DeVante Parker a enfin réalisé une prestation digne de la pépite que les Dolphins attendaient en le sélectionnant à la 14e place de la Draft 2015. Son touchdown, certes inscrit quand les Jets n’avaient plus rien à craindre, est magnifique. Grâce aux prouesses de leur joueur âgé de 22 ans, les Floridiens ont rallié Miami avec un réel motif de satisfaction et d’espoir concernant l’avenir. En tout cas, l’ex-pensionnaire de Louisville va pouvoir arrêter de regarder les vidéos de ses exploits passés pour se rassurer. Son aventure en NFL est peut-être définitivement lancée.

PARTAGER