PARTAGER

Arbitre

Souvent critiqué cette saison, l’arbitrage donne l’impression de se dégrader par rapport aux années précédentes. Mais pour Dean Blandino, ce n’est pas le cas.

En effet, selon le vice-président de l’arbitrage, il n’y a pas plus d’erreurs que dans le passé :

« La technologie est un bon outil pour nous, mais cela permet également à plus de gens d’avoir des débouchés pour critiquer l’arbitrage. Oui, il y a eu des erreurs dans des situations importantes, nous en sommes conscients et nous devons corriger cela, mais notre taux d’erreurs n’est pas plus élevé que les années précédentes » a t-il déclaré lors d’une apparition sur PFT Live.

Concernant les chiffres, Blandino a affirmé qu’il y avait eu en moyenne 4,5 erreurs par match de la part des arbitres sur les onze premières semaines de la saison.

PARTAGER